Strasbourg - Les Ponts. 2

Parmi beaucoup d'autres, voici quelques ponts ou passerelles qui traversent Strasbourg.

le nombre total des ponts et passerelles franchissant les 90 km (ou 100 km selon les calculs) de cours d'eau strasbourgeois est supérieur à 230.

 

SOMMAIRE :

 

Pont ferroviaire entre Strasbourg et Kehl.

Pont de l'Europe.

Pont Pflimlin à Strasbourg.

La passerelle Mimram à Strasbourg.

Pont reliant Strasbourg à Kehl via le tram D.

Le pont Citadelle à Strasbourg.

Quartier de la Petite France.

Les ponts couverts à Strasbourg.

Batorama à Strasbourg.

Barrage Vauban

Le pont du Théâtre

Pont de la Fonderie

Pont Sainte-Madeleine

Pont Saint-Nicolas

 

Le pont ferroviaire entre Strasbourg et Kehl.

 

 

Le premier de ces cinq ponts est le pont ferroviaire entre Strasbourg et Kehl construit en 1956.

Le pont ferroviaire entre Strasbourg et Kehl.

Le pont ferroviaire de Kehl, reconstruit en 1956 à voie unique, fut un pont de la ligne de Strasbourg-Ville à Strasbourg-Port-du-Rhin enjambant le Rhin et par la même occasion franchissant la frontière entre la France et l'Allemagne.

Il est depuis le 10 octobre 2010 (première mise en circulation) remplacé par un pont à double voie nouvellement construit afin de permettre un passage plus rapide des trains (à 160 km/h maximum).

Pont de l'Europe.

 

Puis, le pont de l’Europe, axe routier de 245 m de long, a été bâti en 1960.

Strasbourg, le 6 novembre 2015 - Le Pont de l’Europe entre Strasbourg et Kehl (Allemagne).

Le pont de l'Europe de Strasbourg - Kehl est un pont routier frontalier entre l'Allemagne et la France au-dessus du Rhin.

Il s'agit d'un pont routier à quatre voies qui permet, de part et d'autre des voies routières, le passage des piétons et des cyclistes.

Il s'agit du seul pont routier reliant Strasbourg à Kehl et il était jusqu'à l'ouverture de la passerelle des Deux Rives en 2004, également le seul passage pour franchir le Rhin pour les piétons et les cyclistes. Le pont actuel date de 1960 et son nom est le symbole de la réconciliation franco-allemande au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

 

Pont Pflimlin à Strasbourg.

 

 

Le troisième pont a enjambé le Rhin sur le territoire de l'Eurométropole a été le pont Pflimlin en 2002 de 205 m entre Eschau et l’Allemagne.

Le pont Pflimlin entre Eschau et l’Allemagne.

La passerelle Mimram ou passerelle des Deux Rives à Strasbourg

La passerelle Mimram  été construite en 2004.

La passerelle Mimram ou passerelle des Deux Rives est une passerelle pour piétons et cyclistes qui relie les deux parties du jardin des Deux Rives situées de chaque côté du Rhin, entre la ville française de Strasbourg et la ville allemande de Kehl.

Les deux voies du pont, qui est réservé aux piétons et aux cyclistes, se rejoignent sur une plate-forme de 100 mètres carrés au milieu du fleuve. L' architecte a voulu ouvrir toutes les possibilités aux promeneurs de joindre le plaisir du paysage au symbole de l'union. Le long des deux rives du Rhin s'étendent plus de 50 hectares de parcs ombragés d'arbres anciens avec d'immenses pelouses.

En 2004, Kehl et Strasbourg organisèrent conjointement les premières floralies transfrontalières et érigèrent, à cette occasion, une passerelle reliant les rives française et allemande du Rhin. Les deux tabliers du pont, réservés aux cyclistes et aux piétons, se rejoignent au centre du Rhin pour former une plateforme de 100 mètres carrés. L'architecte parisien Marc Mimram, qui en a conçu les plans, a souhaité offrir aux promeneurs la possibilité de profiter pleinement du paysage et du sentiment de cohésion.

Le pont symbolise la paix en Europe et la coopération transfrontalière, deux valeurs auxquelles ont également rendu hommage Barack Obama, Angela Merkel et de nombreux autres chefs de gouvernement, en avril 2009, durant le sommet de l'OTAN qui s'est tenu à Kehl et Strasbourg.

 

Pont reliant Strasbourg à Kehl via le tram D.

 

Strasbourg, le 29 avril 2015.

Arrivée sur une barge du premier tablier du pont reliant Strasbourg à Kehl via le tram D.

Pont qui sera construit en 2017 à Strasbourg. Piétons et cyclistes pourront également l'emprunter.«

 

Le pont sur le Rhin du tram D sera le cinquième construit en 60 ans entre la France et l’Allemagne sur le territoire de Strasbourg », relève Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg et président de la Compagnie des transports strasbourgeois. Il souligne : « Ce sera le troisième depuis 2004. Ça montre le rapprochement accéléré entre les deux pays et les deux villes. »

 

 

 

Le pont Citadelle André Bord à Strasbourg.

Vue aérienne du tram et du pont Citadelle qui portera le nom du gaulliste, résistant et grand élu alsacien André Bord.

Comme beaucoup de villes françaises, l’euro-métropole de Strasbourg a fait le choix de l’extension de ses lignes de tramway. Ainsi, dès 2017, l’une de ses lignes la reliera à Kehl Bahnhof, ville voisine située en Allemagne.

Seulement un problème de taille subsiste : pour prolonger cette ligne, il faut franchir le bassin Vauban, l’un des bassins du port autonome de Strasbourg, ses voies de halage et une voie ferrée.

La solution ? Construire le pont Citadelle à Strasbourg !

Le pont de la Citadelle à Strasbourg a été construit pour accompagner la liaison du tramway vers la commune de Kehl, sur la rive allemande du Rhin. Il sera désormais associé à l’homme politique, ancien ministre et gaulliste historique André Bord – qui a été aussi un artisan de l’amitié franco-allemande.

Cet ouvrage d’art, inauguré au printemps et conçu par une équipe d’ingénieurs et architecte d’Egis, a obtenu le Grand prix national de l’Ingénierie 2016. Salué pour « son élégante simplicité et son originalité », qui résident dans une arche unique disposée des deux côtés du tablier – qui est courbe.

Ce nouveau pont métallique, dont le tablier fait 163 m, est suspendu à un arc de 40 m de haut. Il enjambe le bassin Vauban et relie les quartiers du Neudorf et du Port-du-Rhin, pour permettre au tram de poursuivre sa route vers l’autre pont – avec une double arche – baptisé Beatus Rhenanus, qui franchit le Rhin vers l’Allemagne.

 

Quartier de la Petite France.

Historique

Le quartier tire son nom de l’hospice des vérolés, construit à la fin du XVe siècle pour accueillir les soldats revenant de la campagne d’Italie atteints de syphilis, appelée également le « mal français ». La Petite France comportait de nombreuses tanneries et était de ce fait le « quartier des tanneurs » de Strasbourg.

 

Au cœur du Strasbourg classé Patrimoine Mondial de l’Unesco, découvrez le quartier de La Petite France. C’est le quartier le plus pittoresque du vieux Strasbourg. Les pêcheurs, les meuniers et les tanneurs vivaient et travaillaient autrefois dans ce quartier bâti à fleur d’eau. Les magnifiques maisons à colombage datent des XVIe et XVIIe siècles. Leurs toits pentus sont ouverts sur des greniers où séchaient autrefois les peaux. Totalement détruit durant la Seconde Guerre mondiale, Strasbourg a engagé après-guerre une politique de reconstruction de ce quartier pittoresque.

Description

Quartier pittoresque, très prisé par les touristes et comportant de nombreux restaurants, la Petite France est traversée par plusieurs canaux : le Zornmühle, le Dinsenmühle, le Spitzmühle et le canal de Navigation. Elle a conservé un grand nombre de maisons à colombages, dont la maison des Tanneurs et la maison Haderer.

La Petite France compte deux églises : l'ancienne église Saint-Martin, à côté du pont du même nom, qui accueille aujourd'hui le théâtre TJP et l'église méthodiste de Sion sur la place Benjamin-Zix juste en face de la maison des Tanneurs.

Les anciennes Glacières de Strasbourg ont cessé leurs activités en 1990. Elles abritent désormais un hôtel.

Quartier à la renommée déjà spectaculaire tant son charme et son authenticité sont appréciés de ceux qui visitent où vivent à Strasbourg, la Petite France possède en plus la particularité de voir plusieurs Ponts couverts compléter son étendue dans les eaux de l'Ill.

Présents depuis le XIIIe siècle, ils furent construits dans le but d'étendre les limites de la ville, suite à la forte augmentation du nombre d'habitants à Strasbourg. Parallèlement à cette extension, la ville doit se doter de nouveaux remparts pour renforcer la fortification des voies fluviales.

Les quatre puissantes tours carrées perdurent dans le temps, mais les ponts subissent plutôt de nombreux remaniements : renforcement des piliers de soutènement en 1332, installation de herses en fer en 1570, puis, avec l'arrivée du génial Vauban et de ses fortifications en 1681, destruction des parties anciennes pour être reconstruites en pierre en 1784, bien que les ponts ne possèdent alors plus vraiment d'utilité dans la défense de la cité. Le barrage Vauban en est un parfait exemple.

Les ponts couverts ferment le quartier à l'ouest. Juste en face se trouve le barrage Vauban.

Adresse :
Petite-France
67000 Strasbourg

Strasbourg - Petite France.

Les ponts couverts à Strasbourg.

Dans le prolongement du quartier de la Petite France se trouvent les Ponts Couverts. Ils ont gardé leur nom malgré la disparition de leur toiture au XVIIIe siècle. Ils sont dominés par quatre tours du XIVe siècle, vestiges des anciens remparts, garants de l’indépendance de la république strasbourgeoise.
Immédiatement après le rattachement de Strasbourg à la France en 1681, une nouvelle ceinture de fortifications fut construite par Vauban.

Les Ponts de Strasbourg.

Particularité de la ville de Strasbourg, située à l'extrémité du quartier remarquable de la Petite France, les Ponts Couverts qui surplombent l'Ill confèrent au lieu un charme sans pareil.

Barrage Vauban à Strasbourg.

Édifié par le très prolifique architecte Vauban, le barrage devait servir à inonder l’ennemi en cas d’invasion de Strasbourg.
L’ouvrage a été refait à neuf en 2011.
Une terrasse panoramique a été aménagée en 1966 par l’architecte Robert Will au-dessus du barrage et permet un point de vue sensationnel sur la ville.
Un passage, le « passage Georges Frankhauser » permet de relier la place du Quartier Blanc au Musée d’Art Moderne en passant dans le barrage au dessus de l’Ill.
On peut y observer des statues en réfection.

Batorama à Strasbourg.

BATORAMA, les bateaux-promenade de Strasbourg, propose toute l’année la visite de la ville en 70 minutes.
Les sites incontournables de la capitale alsacienne sont découverts en toute quiétude et notamment le célèbre quartier de la Petite France et des tanneurs, les Ponts Couverts et le barrage Vauban, la "Neustadt" ou quartier impérial ainsi que le site européen.

 

Le confort des visiteurs est assuré à bord de bateaux couverts et climatisés, ou découverts et panoramiques par beau temps.

Les commentaires sont assurés grâce à des écouteurs individuels en douze langues ; les enfants disposent d’une version en 4 langues.

Horaires : tous les jours de 9h à 18h

Adresse :
18 Place de la Cathédrale
67000 Strasbourg
Téléphone : 03 69 74 44 04

Batorama à Strasbourg.

Le pont du Théâtre à Strasbourg

 

 

Le Pont du Théâtre relie deux places mythiques de Strasbourg, l'une formant le coeur du quartier allemand de la "Neustadt" ou nouvelle ville, la place de la République et l'autre sur la Grande Île, la place Broglie.

 

Le Pont du Théâtre a été reconstruit en pierre sur deux arcs avec un pilier central en 1870, il enjambe le canal du Faux Rempart et laisse les passages sur berges de part et d'autre du fossé. Le Pont du Théâtre a été élargi en 1961, puis l'ouvrage fut adapté au passage du tramway en 1999.

Pont de la Fonderie Strasbourg

 

Le pont de la Fonderie "Giesbuesbruck" à été construit en 1893 sous la direction de l'architecte municipale Johann-Carl Ott, secondé par l'ingénieur Beutner. Construit en arc, au-dessus du canal du Faux Rempart, le pont de la Fonderie a été réalisé en pierre de grès des Vosges, il est muni de candélabres surmontés de lions sculptés.

 

Le pont de la Fonderie relie le quai Schoepfin aux quais Finkmatt et Jacques Sturm dans le quartier allemand. Deux passages sous l'ouvrage permettent la circulation des piétons le long du canal. De part sa conception et des matériaux utilisés, le pont de la Fonderie s'intègre parfaitement dans ce quartier, au pied de l'ancien Hôtel des Zorn de Bulach de 1600 aujourd'hui l'école Schoepflin, il fait face au Palais de Justice et à l'église catholique Saint-Pierre-le-Jeune du XIXe siècle.

Pont Saint- Nicolas Strasbourg

 

Construit en 1935, le pont Saint-Nicolas relie la rue de la Division Leclerc sur la Grande Île de Strasbourg, à la rue de la Première Armée dans le quartier du Finkwiller. Le pont Saint-Nicolas est un édifice en pierre de taille à un arc enjambant l'Ill, il est munie de deux voies de circulations automobiles, de deux voies de tramway et de deux trottoirs.

Pont Sainte-Madeleine Strasbourg

 

Le pont Sainte Madeleine est l'un des plus anciens de Strasbourg. A l'origine ses piles étaient en bois.

Du XIIIe au XIXe siècle, le pont Sainte-Madeleine portait le nom de Nuwe Brücke (Pont-Neuf), il fut réparé en 1592 et déplacé en aval, lors de la construction du Château 

 

Le pont Sainte-Madeleine de Strasbourg tire ses origines du XIVe siècle, à cette époque il était en bois, reconstruit sur des piliers en pierre au XVIe siècle, puis en 1902 sur une structure en béton armé. Le pont Sainte-Madeleine relit le quartier de la Krutenau au quai des Bateliers, à Strasbourg Grande Île au quai du Sable. Démolit en partit en 2011 le pont Sainte-Madeleine de Strasbourg a subi de gros travaux de sécurisation du manteau, des piliers et des gardes-corps.

17. Nov., 2018

Strasbourg Ponts 1

17. Nov., 2018

Strasbourg Ponts 2

17. Nov., 2018

Strasbourg Ponts 3

19. Nov., 2018

Strasbourg Ponts 4

21. Nov., 2018

Strasbourg Ponts 5