18. janv., 2017

L'oiseau de nuit

Il marchait seul dans la nuit,

dans cette ville endormie,

errant par çi par là,

à pas de velours,

cherchant un p'tit nid d'amour.

On l'appelait l'oiseau de nuit.

Il aimait se retrouver avec ses copains,

guitare à la main,

fredonnant des airs

venant d'un pays lointain.

Ces musiques qui vous accrochent le coeur.

Ces rythmes venus d'ailleurs,

qui vous donnent la nostalgie de son pays,

qui vous transpercent et vous collent à la peau,

et vous font frémir jusqu'au petit matin.

C'était un oiseau de nuit, un oiseau de nuit.

Au petit matin, dès la première lueur du jour,

il s'en retourne dans son nid,

heureux et sans soucis,

en attendant la prochaine nuit.

Déployant ses ailes, pour aller là haut,

très haut dans la montagne,

cherchant parmi les pins et les sapins

l'air d'un nouveau refrain.

SK/85