Le pays Welsch

Le canton de Lapoutroie (à l’ouest de la Communauté de Communes de la Vallée de Kaysersberg), comprend cinq communes : Le Bonhomme, Fréland, Lapoutroie, Orbey et Labaroche. Il forme le pays welche.
Welsch, en allemand, signifie étranger de race latine. C'est ainsi que les Alsaciens de langue germanique appelaient les Alsaciens de langue romane qui habitaient les vallées vosgiennes. Ce terme, romanisé en Welche, fut introduit par Voltaire dans le français littéraire.
 

Le Col du Bonhomme 68650

Le col du Bonhomme est l'un des principaux cols du massif des Vosges. Le village éponyme du Bonhomme, situé 6 km en contrebas du côté alsacien, fut peut-être nommé ainsi en l'honneur de son fondateur, le moine Déodat, réputé pour sa bonté.
Situé à l'altitude de 949 mètres, le col fait communiquer la vallée lorraine de la Meurthe et la vallée alsacienne de la Weiss - plus précisément d'un affluent, la Béhine - par la route nationale 415. Saint-Dié-des-Vosges et Colmar sont respectivement à 26 et 32 kilomètres de part et d'autre du col. La route des Crêtes y traverse la nationale, allant du col du Louchbach (979 m) au col du Pré de Raves (1005 m).
D'accès facile de part et d'autre, le col du Bonhomme était déjà le lieu de passage de la voie romaine reliant Toul à Vieux-Brisach. L'endroit – stratégique – fut régulièrement un lieu d'affrontements au fil des siècles.
Au début de la Première Guerre mondiale, de violents combats se déroulent dans le secteur ; le 8 septembre 1914, vers midi, un violent bombardement de l'artillerie lourde allemande eut lieu au col et tuait le général Bataille ainsi que plusieurs officiers de son état-major. Le monument Bataille qui commémore ce fait a été inauguré le 12 août 1939.

Fréland 68240

Fréland est une commune des Vosges alsaciennes, située dans une vallée latérale au-dessus de Kaysersberg, le long d’un ruisseau, l'Ur, affluent de la Weiss. Le village est situé entre 430 mètresd'altitude, mais le territoire communal culmine à 1 228 mètres près du sommet du Brézouard). Le col de Fréland, culminant à 831 mètres, permet d'accéder à Aubure, Sainte-Marie-aux-Mines et Ribeauvillé.

Fréland fait partie du canton de Lapoutroie, et de l'arrondissement de Colmar-Ribeauvillé, appelé le canton welche (voir l'origine de ce mot sous gaulois) du fait que les cinq communes qui le composent (Lapoutroie, Orbey, Fréland, Le Bonhomme et Labaroche) ne parlent pas l'alsacien mais une variante vosgienne du lorrain. Très encaissé dans sa vallée, il offre de belles couleurs toute l'année et un climat assez froid en hiver. Comme beaucoup de villages proches des villes (Colmar) il se transforme tout doucement en village-dortoir mais garde un fort esprit associatif essayant d'intégrer au mieux les nouveaux habitants. La commune s'étend sur 1 973 hectares.

C'est une des 188 communes du Parc naturel régional des Ballons des Vosges

Lapoutroie 68650

Située dans le département du Haut-Rhin entre vignoble et montagne, Lapoutroie est à 18 km au nord-ouest de Colmar. Lapoutroie est le chef-lieu du canton de Lapoutroie sur la Béhine et la route des Vosges qui comprend les communes de Fréland, Labaroche, Le Bonhomme et Orbey aussi appelé « canton vert » en raison de l'abondance des prés et forêts qui entourent la commune.

Il est borné par les cantons de Sainte-Marie-aux-Mines, de Kaysersberg, de Wintzenheim, de Munster et à l'ouest par le département des Vosges. Il est entièrement situé dans ces montagnes, dont les sommets, appelés le Brézouard et Le Bonhomme, montrent au loin leur crêtes arides et sauvages.

Au centre du canton et sur le territoire de Lapoutroie, s'élève le pic dit lo Faudé que l'on croit avoir été anciennement un lieu consacré aux mystères du culte druidique. La superficie de la commune est de 2 135 hectares, dont 1 000 ha de forêt et 900 ha de prairie et pâturage. L'altitude varie de 330 à 1 228 mètres pour le point culminant qui se trouve au Brézouard. Le village est traversé par la Béhine venant du Bonhomme, qui reçoit la Goutte puis se jette dans la Weiss en amont d'Hachimette. Lapoutroie faisait partie, avant la Révolution du bailliage d'Orbey, dépendant de la seigneurie de Ribeaupierre.

 

Orbey 68370

La commune d'Orbey fait partie du canton de Sainte-Marie-aux-Mines et de l'arrondissement de Colmar-Ribeauvillé et occupe la haute vallée de la Weiss, incluant les lacs Blanc et Noir. Elle s'adosse au massif des Vosges, dominée par les sommets du Linge, du Gazon du Faing et de la Tête des Faux. L’altitude du bourg est de 550 mètres. Orbey comprend de nombreux hameaux et des fermes éparpillées sur les versants de la montagne : ces dernières étant transformées en grande partie en maisons de vacances ou de weekend. La population est de langue française.

Labaroche 68910

Labaroche est une commune française située dans le département du Haut-Rhin, en région Grand Est.
Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace. Ses habitants sont appelés les Barochais ou les Barotchais.
 
Labaroche est située sur un plateau, à une altitude moyenne de 750 mètres, entre les vallées de Kaysersberg et de Munster. La commune culmine dans sa partie méridionale par deux mamelons jumeaux, le Grand Hohnack (980 m) et le Petit Hohnack (927 m). Le village est très étendu et compte de nombreux hameaux : la Place, les Évaux, la Chapelle, Basse Baroche...

Le Schnepfenried 68380

La station de ski du Schnepfenried comprend 14 pistes de tous niveaux et un très grand domaine skiable pour le ski nordique (gratuit). Les ados (et plus) s'amusent sur le snowpark et le boardercross et les plus petits ou les débutants ont leur espace d'apprenstissage bien à eux. Entre autres 4 pistes vertes dont un jardin d'enfant équipé d'un télécorde !


Des ouvertures nocturnes, une école de ski, des animations, une piste de luge, des randonnées en raquettes, des balades avec des chiens de traîneau et même des baptêmes en dameuse, tout y est pour passer de superbes moments en famille à des tarifs assez raisonnables par rapport à la taille de cette station. 
Le restaurant panoramique est un lieu très sympa pour vous réchauffer entre deux descentes !

Le Schnepfenried, station de sports d'hiver, dans la très belle vallée de Munster (Alsace, Haut-Rhin) culmine à 1295 m. A partir de ce lieu, de très nombreuses randonnées sont disponibles (pédestres, VTT ou ski nordique).

Ballade au Schnepfenried

Le Frenz 68550

Petit hameau de montagne perché à 770 m sur les hauteurs du village de Kruth, le Frenz conviendra mieux aux débutants. Idéale pour apprendre à faire du ski loin de la foule des grandes stations, ses deux pistes sont spécialement étudiées pour l’initiation au ski alpin et le ski nocturne peut y être pratiqué.
Les amoureux de la neige peuvent également s’adonner à la luge sur une piste sécurisée.
La promenade en raquettes est possible dans un cadre magnifique et permet, par beau temps, d’admirer la vallée de la Thur. La location de raquettes est possible à la caisse des remontés.

Col du Schlumpf 68290

Les pistes de ski du Schlumpf se trouvent sur la commune de Dolleren (à 7kms de Masevaux) et sont perchées de 675m à 1012m d’altitude. La petite station possède 2 pistes et 2 téléskis :
- La Verdure, piste rouge longue de 1250m avec un dénivelé de 340m et une pente moyenne de 30%. Elle offre un vaste champ de neige pour de bons skieurs avec plusieurs variantes avec plus ou moins de difficultés. Des tracés en forêts sont à l’étude.
- La Dolleroise, piste verte est plus courte avec 145m, un dénivelé de 40m et une pente moyenne de 28%.
Une piste de luge se trouve à proximité de la piste verte.

L’Auberge du Schlumpf aux pieds des pistes propose des plats chauds, des plats skieurs et du vin chaud

 

Le Ballon d'Alsace 68290

Le ballon d'Alsace, qui culmine à 1 247 mètres d'altitude, est l'un des premiers sommets significatifs lorsqu'on aborde le massif des Vosges par le sud. Il offre ainsi un large panorama, la Forêt-Noire à l'est, le Jura, la trouée de Belfort et, par temps clair, la chaîne des Alpes bernoises et le mont Blanc au sud, et les crêtes des Vosges au nord.

Il chevauche quatre communes, quatre départements et deux régions[1] :

Le col du Ballon d'Alsace (1 173 m) est un col du massif des Vosges, entre le département des Vosges et le Territoire de Belfort. Il doit son nom au Ballon d'Alsace, plus haut sommet du Territoire de Belfort, qu'il contourne par l'ouest.

 

Le Champ du Feu 67130

Avec ses 1099 mètres, le Champ du Feu est le point culminant du Bas-Rhin. Sa végétation de chaume d’altitude et ses tourbières bombées en font un espace naturel aussi fragile qu’exceptionnel.

Le Champ du Feu est le point culminant du Bas-Rhin au Ban de la Roche, à 1 099 mètres d'altitude, sur les bans des communes de Belmont et du Hohwald. En hiver, l'endroit est propice au ski de fond et au ski alpin.

En été, la station est idéale pour les randonnées pédestres ou à VTT.

Le Champ du Feu est l'un des hauts lieux de l'astronomie en Alsace et dans l'Est de la France. Les astronomes amateurs de la région le fréquentent toute l'année, dès que la météo le permet, hiver comme été. Deux fois par an, au printemps et à l'automne, une « Nuit de l'astronomie » est organisée sur le grand parking goudronné qui longe la D414. Ce rassemblement draine une centaine d'astronomes amateurs, qui viennent de tout l'Est de la France avec leurs télescopes ou lunettes de tous types. Cette activité est ouverte au public. Elle est organisée par un collectif de clubs d'astronomie du Bas-Rhin qui souhaite préserver ce site de toute pollution lumineuse.

Le Champ du Feu se caractérise par une végétation de pelouse alpine ainsi que de tourbières.

 

Le Champ du Feu

Le Col du Ventron 88310

Le Grand Ventron est un sommet du massif des Vosges partagé entre Ventron et Cornimont du côté lorrain et Kruth du côté alsacien. Plus au sud de 500 mètres se trouve le Petit Ventron qui culmine à 1 155 mètres d'altitude.

Le sommet est dépourvu de végétation. On voit parfaitement le tracé de la route des Crêtes par-delà la vallée de la Thur. Par beau temps froid, les Alpes suisses émergent d'une mer de brume. La table d'orientation annonce le Cervin à seulement 227 km à vol d'oiseau.

Ventron panoramique

La Bresse 88250

 

La Bresse est une commune du Nord-Est de la France, dans le département des Vosges. C'est le bureau centralisateur du canton de La Bresse. Ses habitants sont appelés les Bressauds.

La Bresse est le centre principal d'une agglomération de quatorze communes et 24 848 habitants, l'unité urbaine de La Bresse, et la ville principale de la communauté de communes de la Haute Moselotte, où elle est associée à quatre autres communes pour un total de 12 699 habitants.

La commune est située dans la partie haute de la vallée de la Moselotte, à 57 kilomètres d'Épinal, à 14 kilomètres de Gérardmer par le col de Grosse Pierre et à 54 kilomètres de Colmar par le col de la Schlucht. Elle est reliée à la vallée de la Thur et Mulhouse, à 63 kilomètres, par le col de Bramont (956 mètres). Son ban communal, très vaste, est limitrophe du département du Haut-Rhin, en Alsace.

 

 

 

Station Hiver de la Bressse

Le Rouge Gazon 88560

Station des Hautes Vosges située à 1080 m, le Rouge Gazon vous accueille tout l’hiver et vous propose, en un seul point de départ : ski alpin, ski de fond, sentier raquette et luge. Des pistes adaptées à tous les niveaux, idéal pour découvrir les joies de la glisse et de la neige !

Les pistes de ski alpin du Rouge Gazon sont à 11 km du centre de Saint-Maurice avec route d'accès et parking déneigés. 5 téléskis, 11 pistes  : vertes, bleues, rouges et noire, pour skieurs débutants ou chevronnés, espace multi glisses débutants avec tapis roulant de 100m (équipé de canons à neige), jardin d'enfants et E.S.F.
Nombreuses animations: courses de luge nocturne, descentes aux flambeaux.

Rouge Gazon 88560

Col du Bussang 88540

Le col de Bussang est l'un des plus fréquentés du massif des Vosges. Il relie la Lorraine et l'Alsace par la route nationale 66. Les deux communes au bas de ce col sont Bussang du côté lorrain et Urbès du côté alsacien.

C'est une des 189 communes du Parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Située à l'extrémité sud-est de la Lorraine, aux confins de l'Alsace, la commune de Bussang voit naître la rivière de la Moselle et s'étire en longueur dans la vallée de la jeune rivière.

Elle est entourée de ballons couverts de forêts, dont la Tête des Neufs Bois (1 231 m), la Tête de Fellering ou Grand Drumont (1 222 m), le Drumont (1 200 m), la Tête de la Bouloie (1 166 m) et la Tête des Corbeaux (1 093 m).

Remiremont est à 34 km et Thann à 26 km par le col de Bussang. Une petite route mène directement à Ventron par le col du Page.

 

 

Plancher-les-Mines 70290

Appellé aussi Planche- des-Belles-Filles

Station de montagne de Haute-Saône (71) rattachée à la commune de Plancher-les-Mines
Population : 1 064 habitants (Mainous), 239 700 haut-saônois 
Altitude maximum : 1 148 m
Économie : tourisme d'hiver et d'été (un restaurant-chalet, un hôtel, 26 lits).Tourisme vert et fl uvial, station thermale à Luxeuil-les-Bains. Filière bois avec construction bois et bois énergie. L'automobile constitue la deuxième activité industrielle du département avec PSA Peugeot Citroën et son magasin central de pièces de rechange livrées dans le monde entier.