Le massif des Vosges

Couvrant trois régions (Alsace, Franche-Comté, Lorraine) et quatre départements (Haut-Rhin, Haute-Saône, Vosges, Territoire de Belfort), le parc des Ballons des Vosges s'étend sur 3000 km². Le massif vosgien offre une succession de paysages de montagnes, de ballons aux sommets arrondis et de pâturages d'altitude, les hautes chaumes.

 

 

Les Vosges  sont un massif montagneux situé au nord-est de la France. Ce massif montagneux est de type varisque (ou hercynien).

Son point culminant est le Grand Ballon (autrefois Ballon de Guebwiller) qui atteint 1 424 mètres d'altitude.

La partie méridionale du massif fait partie du parc naturel régional des Ballons des Vosges tandis que l'extrémité septentrionale (Vosges gréseuses) se situe dans le parc naturel régional des Vosges du Nord.

Les crêtes vosgiennes, du Donon au Ballon d'Alsace, comportent encore les bornes de l'ancienne frontière entre la France et l'Allemagne (frontière de 1871), marquées D pour Deutschland d'un côté et F de l'autre. Cette limite est aujourd'hui celle entre l'Alsace-Moselle et la Franche-Comté au sud ainsi que le reste de l'ancienne région Lorraine sur le reste de son tracé.

 

La Route des Crêtes

 

La Route des Crêtes se déploie sur 73 km de Cernay à Sainte-Marie-aux-Mines. A pied, à vélo ou encore en voiture, cet itinéraire aux paysages idylliques s’apprécie à votre rythme et selon vos envies. La Route des Crêtes dévoile de nombreux panoramas d’exception : admirez la beauté des paysages et des lacs d’altitude tout en respectant la faune et de la flore.

LA ROUTE DES CRÊTES : De Cernay au col des Bagenelles, la route des Crêtes relie sur 73 km les principaux points de vus du massif vosgien.
Ce n'est qu'entre 1930 et 1935 que le route des Crêtes, telle qu'elle existe actuellement, a été construite entre Cernay et la Schlucht.

La route des Crêtes facilite l'accès aux sommets des massifs vosgiens : Le Grand Ballon (1424m), le Rothenbachkopf (1316m), le Kasterbeg, le Hohneck, le Gazon du Faing (1303m), le Brézouard et les lacs du fond de la vallée. Elle permet également l'accès au champ de bataille et au cimetière militaire de l'Hartmannswillerkopf.

Ancienne voie stratégique, la route des Crêtes est aujourd'hui la grande dorsale touristique des Hautes-Vosges.

 

 

 

Le Grand Ballon 68760

Culminant à 1 424 mètres, le Grand Ballon est le sommet le plus élevé des Vosges. A son sommet se dresse une grosse boule blanche, un radar, ainsi qu'un monument commémoratif. Un sentier pédestre, doté de multiples points de vue, permet d'accéder au sommet. De là haut, belle vue sur les enviro

Sur la route vers le Grand Ballon, point culminant du massif des Vosges, vous pourrez découvrir les vestiges du Hartmannswillerkopf (Viel Armand), témoignage des terribles conflits de la Grande Guerre. Site historique majeur en Alsace, le Hartmannswillerkopf conserve les marques de ce lourd passé qu’il est nécessaire de préserver pour perpétuer la mémoire, afin que rien ne soit oublié.

Après cette halte historique, poursuivez votre route en grimpant jusqu’au Grand Ballon et ses 1424m d’altitude. La vue y est époustouflante et permet de voir par temps clair les grands sommets du GRAND BALLON : Le Grand Ballon (en alsacien : Grosser Belchen) est le point culminant du massif des Vosges, de la région Alsace et du département du Haut-Rhin. Il est situé à 25 km au nord-ouest de Mulhouse.

Certains l'appellent encore Ballon de Guebwiller, du nom de la ville la plus proche, située à 8 km à l'est, à vol d'oiseau. Il s'élève à 1 424 mètres ( 1 423,7 m ).

Depuis le sommet, doté d'une table d'orientation circulaire, on aperçoit au premier plan, en plaine, Mulhouse, Bâle, Fribourg-en-Brisgau, Colmar, puis en second plan la Forêt-Noire et les Jura suisse et français, et en arrière plan, par conditions météo favorables, une vaste partie de la chaîne des Alpes, de l'Autriche et du Liechtenstein au mont Blanc.

 

 

 

 

Le Grand Ballon

Le Rothenbachkopf 68380

Il est un sommet du massif des Vosges situé à cinq kilomètres au sud du Hohneck, et à une altitude de 1 316 m. La crête du Rothenbachkopf, située entre Wildenstein et Mittlach dans le Haut-Rhin (Grand Est), se prolonge jusqu'au Rainkopf au nord, à la limite avec le département des Vosges

 

 

Le Kastelberg 68380

 
Le Kastelberg est le quatrième plus haut sommet du massif des Vosges avec 1 350 mètres d'altitude formant l'ancienne limite régionale entre l'Alsace et la Lorraine. Il comprend une piste de ski alpin de la station de La Bresse
 
 

Le Massif du Hohneck 88250

Situé dans le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, le sommet du Hohneck culmine à 1362 mètres. Ce site naturel offre un magnifique panorama sur les Vosges, avec ses montagnes, ses hautes chaumes et ses lacs. Au sommet, une table d'orientation permet de mieux repérer les principaux sites des environs.

Le massif du Hohneck est l’endroit idéal pour pratiquer la randonnée pédestre.

Surplombant la vallée des lacs, vous serez émerveillés par les magnifiques panoramas sur les vallées vosgiennes et alsaciennes. Durant votre balade, vous pourrez observer des troupeaux de vaches ruminant l’herbe fraîche ou encore apercevoir des chamois escaladant les pentes escarpés du massif.

Une dernière grimpette jusqu’au sommet vous permet de profiter d’une pause bien méritée à l’auberge « Le Sommet du Hohneck » tout en savourant le sublime paysage qui s’offre à vous.

Le Massif du Hohneck

Le Hohneck, troisième sommet du massif des Vosges avec 1 363 mètres d'altitude, domine la ligne de crêtes qui sépare l'Alsace de la Lorraine. Il constitue le point culminant de cette dernière région. En contrebas du sommet est aménagéla station de ski de La Bresse Hohneck. Un ballon voisin, situé à 1,5 kilomètre à l'est et culminant à 1 289 mètres, est dénommé Petit Hohneck.

Tanet-Gazon du Faing 88230

A partir du célèbre col de la Schlucht, on part à la découverte à la réserve naturelle du Tanet-Gazon du Faing. Sur la route vous pourrez vous attarder quelques heures au jardin d’altitude du Haut-Chitelet où plus de 2500 espèces végétales du monde entier prospèrent entre prairie et forêt.

On reprend la route doucement vers le Gazon du Faing pour découvrir ce qui se cache derrière ce drôle de nom. On y découvre avec émerveillement un territoire où se succèdent hautes-chaumes, tourbières (faing), belles forêts de hêtres, sapins et épicéas et d’une faune florissante. Voilà une belle balade champêtre très aisément abordable.

Le Gazon du Faing est un sommet granitique du massif des Vosges situé sur la ligne de crête entre le col du Bonhomme et le col de la Schlucht. Ce sommet presque plan aux abords arrondis qui compte parmi les dix plus hauts du massif, présente un flanc assez abrupt du côté alsacien, donnant naissance à une auge glaciaire qui abrite le lac Noir 350 mètres en contrebas.

Quatre cents mètres au sud, le Soultzereneck, soit Soultzeren Eck ou « coin-borne de Soultzeren », est un point frontière partagé entre trois communes, celles de Soultzeren et d'Orbey versant alsacien, et celle de Plainfaing côté lorrain.

Tanet-Gazon du Faing

Entre le Tanet au Sud et le Gazon du Faing au Nord, vous trouverez le site du " Gazon de Faîte " (alt. maxi 1302 m, également connu sous le patronyme germanique de " Ringbuhlkopf " ... ). L'à-pic plonge vertigineusement à l'Est, du côté alsacien, dans la sauvage combe du Lenzwasen, qui abrite le pittoresque lac du Forlet (alt. 1065 m). A environ un petit kilomètre au Nord, se situe le chaos rocheux des Taubenklangfelsen (alt. 1299 m), dont l'accès le plus aisé et rapide, s'effectue depuis l'auberge du Gazon du Faing ...

Le Gazon de Faîte s'accède également par ce point de départ, idéal ! Le sommet, bien plat, propose une vision panoramique quasi circulaire et l'angle de vue le plus intéressant se situe au cap oriental : vous dominerez toute la vallée du Lenzwasen et le lac du Forlet, ainsi que la grande vallée de Munster et le débouché de celle-ci, au niveau de Colmar et de Wintzenheim ! Pas rien donc ...

Au Nord, la vue ricochera sur la croupe dégarnie imposante de l'Altenkraehkopf (alt. 1270 m).

Au Sud, la vue s'étendra jusque sur le légendaire dôme du Hohneck (alt. 1366 m ! ).

A l'Ouest enfin, la vue s'étalera sur le secteur montagneux, localisé entre Fraize et Saint-Dié !

Attention tout de même, à rester très prudent, en vous approchant au bord du ravin : le site est très aérien et en hiver, la combe du Lenzwasen recèle plusieurs couloirs d'avalanches, méconnus mais redoutables ! Les risques d'éboulements sont très fréquents, prenez-en donc note, surtout si vous êtes accompagnés d'enfants en bas âge !

Le Gaschney 68380

A proximité du Hohneck, la station alpine du Gaschney (980 à 1280m) possède de belles pistes qui raviront les skieurs de bon niveau.
La station, au pied du Petit Honeck, vous offrira un panorama exceptionnel ! Avec le Gaschney c'est 100 % plaisir !
Location de raquettes sur place.

La station du Gaschney se situe dans la vallée de Munster, et plus précisément dans le département du Haut-Rhin.

Au pied du Petit Hohneck, le domaine skiable du Gaschney, s'étend de 980 à 1290 m d'altitude et offre aux bons à excellents skieurs, des pentes dignes de leurs niveaux (5 pistes rouges sur un total de 7).

Attention :
- les remontées mécaniques fonctionnent uniquement les mercredi, samedi et dimanche ainsi que durant les vacances scolaires.

 

Le Brézouard 68650

Le Brézouard est un sommet du massif des Vosges très apprécié par les randonneurs. Il fait partie de la commune de Lapoutroie, dans le département du Haut-Rhin. Pour accéder au « Grand Brézouard » ou à son pendant le « Petit Brézouard », l'itinéraire passe bien souvent par le col du Bonhomme. Il est possible de s'y rendre en voiture pratiquement jusqu’à son sommet, qui offre une vue panoramique magnifique sur la vallée d’Alsace, vous avez alors en point de mire la ville de Strasbourg, sa région mais aussi, par temps dégagé, le Mont-Blanc.

Il est situé à huit kilomètres de Sainte-Marie-aux-Mines que l'on peut rejoindre par la route en prenant la petite route d'Échery.

 

 

 

Le Hartzmannswillerkopf 68500

Le Hartmannswillerkopf, rebaptisé Vieil Armand après la Première Guerre mondiale, est un éperon rocheux pyramidal, dans le massif des Vosges, surplombant de ses 956 mètres la plaine d'Alsace du Haut-Rhin.

Un monument national y est érigé en souvenir des combats qui s'y déroulèrent durant le premier conflit mondial, en 1915 surtout. En effet, situé en droite ligne à 7 km de Thann et 6 km de Cernay, entre lesquelles passait la ligne séparant la partie de l'Alsace redevenue française dès 1914 et celle reprise par les troupes allemandes, le Vieil Armand était un sommet stratégique alors âprement disputé.

Hartmannswillerkopf

La bataille du Hartmannswillerkopf ou bataille du Vieil-Armand est une bataille de la Première Guerre mondiale. Elle a lieu du 19 janvier 1915 au 8 janvier 1916 sur le Hartmannswillerkopf, une montagne des Vosges située maintenant dans le département du Haut-Rhin, en Alsace, région française, mais à l'époque sur le territoire allemand.

Le Lac Blanc 68240

Pour finir ce splendide itinéraire, direction le Lac Blanc et sa station riche en activité durant toute l’année.

L’hiver on s’adonne aux joies de la glisse : ski alpin, ski nordique ou encore luge pour les plus petits.

En été la station bat son plein : bike park, parc aventure et sentier pieds nus vous promettent une journée riche en sensations.

Pour finir, on sillonne la route jusqu’à la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines. On savoure cette belle escapade surplombant le pays Welche où l’on s’attarde pour admirer les sublimes paysages de cet écrin de verdure.

 

Le Lac Blanc

Le lac Blanc est un lac d'altitude du massif des Vosges. Il se situe sur le ban de la commune d'Orbey en Alsace. Une importante roche appelée Rocher Hans domine le lac, elle-même coiffée d'une statue de la Vierge.

Le Markstein 68610

Direction le Markstein pour faire le plein d’activités ! En hiver, on profite des plaisirs du ski et d’autres sports de la saison. La station dispose d’un stade de slalom qui a d’ailleurs accueilli des épreuves de la coupe du monde de ski alpin dans les années 1980. Alors à vos skis pour dévaler ces pistes tout schuss : il y en a pour tous les niveaux.

Le Markstein est également une étape incontournable pour les amateurs de ski de fond ou de raquettes : de nombreux itinéraires sillonnent les crêtes pour une grande bouffée d’air frais. En été la station du Markstein vous offre une multitude d’activités : randonnée, VTT, luge sur rail, mini-golf et encore vol libre pour un florilège de sensations.

Le Col des Bagenelles 68160

Le col des Bagenelles culmine à 903 mètres d'altitude. Depuis le sommet, on jouit d'un panorama magnifique sur les deux vallées de la Lièpvrette et de la Béhine. À proximité du col se trouve le Grand Brézouard, un sommet entre les Bagenelles, Le Bonhomme, Sainte-Marie-aux-Mines et Aubure.

Le col se trouve à dix minutes de voiture depuis Sainte-Marie-aux-Mines, par la D 48 qui passe par le hameau d'Echéry. Elle redescend vers Le Bonhomme, situé à 5 km en contrebas. Une route annexe, la D 148, permet de rejoindre la route des Crêtes par le col du Pré de Raves qui culmine à 1005 mètres.

Col de la Schlucht 68140

Le Col de la Schlucht (1139 mètres) fait partie de la route des Crêtes.
Vue splendide sur les sommets vosgiens et sur les principaux lacs.
Partez du Col de la Schlucht pour des promenades pédestres, en raquettes à neige, découvrez les pistes de ski de la Vallée de Munster.
Et arrêtez-vous dans l'une de nos nombreuses fermes auberges pour y déguster le fameux repas marcaires.
Historique : La route des crêtes est une ancienne route stratégique construite en 1915 par les troupes françaises. Deux trains desservaient le col, le premier inauguré en 1903 reliait Gérardmer au Hohneck en passant par la Schlucht. Le second a fonctionné de 1907 à 1914 et reliait Munster au Col.