5. nov., 2017

Le lac de la Lauch Haut-Rhin

 

 

Le lac de la Lauch est un lac artificiel du versant alsacien des Vosges dans le fond de la haute vallée de la Lauch, dont l'ensemble est parfois dénommée vallée du Florival par les poètes.

 

 

 

Il se situe à moins de 940 m d'altitude au fond d'un gigantesque amphithéâtre naturel formé entre les hauteurs du Klintzkopf au nord-est et celles du Markstein au sud, comprenant le col d'Oberlauchen, le Lauchenkopf et le Breitfirst au nord, les chaumes de Steinlebach à l'ouest, le Trehkopf, le Jungfrauenkopf surplombant les anciennes chaumes du Markstein et le col du Markstein au sud-est.

Ce lac de Haute Alsace d'une profondeur de vingt mètres a été aménagé dans une cuvette de 11 ha pour les besoins de l'industrie et de l'irrigation entre 1889 et 1894. Le barrage de 250 m de long et de 28 m de haut est large de 17 m à la base et de 4 m à la couronne. À cette occasion, au cours du premier déblaiement des fonds tourbeux amassés autrefois sous cette prairie marécageuse pour mettre à nu la roche, les autorités impériales allemandes ont redécouvert en 1889 l'emplacement d'un lac barré par des matériaux glaciaires, à la fois antique et médiéval qui, au fil des siècles, était devenu une basse zone marécageuse et tourbeuse, nommée comme la rivière Lauch, en contrebas des chaumes. Les striures sur les roches dures et les moutonnements des formes rocheuses attestaient la pression glaciaire il y a dix mille ans.

La réalisation de ce lac de barrage a été confiée à l'ingénieur Buhler choisi sous la responsabilité de l'ingénieur H. Fecht, membre du ministerium du Reichland Elsass-Lothringen (Alsace-Lorraine annexée), en particulier chargé de l'aménagement des réservoirs d'eaux de 1883 à 1894. Le 9 juin 1892, le prince de Hohenlohe-Schillingsfürst pose la première pierre du barrage. La mise en eau, avec les cours d’eau de la Lauch et du Steinlebachrunz, est effectuée progressivement en 1894.

 
Le barrage du lac de la Lauch

 

Cet ouvrage de retenue, construit dans les années 1889 à 1894 au pied d'une belle falaise de grauwackes, et conforté entre 1900 et 1902, est du type barrage poids en maçonnerie avec recharge aval en terre.

Sa hauteur maximale au-dessus du terrain naturel est de 22 mètres, elle est de 28 mètres au-dessus des fondations. La crête se situe à l'altitude de 942 mètres, elle mesure toujours 250 mètres de long pour 4 mètres d'épaisseur.