Strasbourg - Les parcs. 2

SOMMAIRE :

Parc de l'Orangerie

Parc des Poteries

Parc de la Roseraie

Jardin de la Place de la République

Jardin du Contades

Parc de la Citadelle

Le parc Schulmeister

Le jardin de Heyritz

Jardin gothique du musée de Notre-Dame

Jardin des deux rives

Jardin botanique

Le parc de Pourtales

 

 

Le parc de l'Orangerie à Strasbourg

 

Avec ses 26 hectares de verdure et de calme, le parc de l'Orangerie est le principal espace vert de la ville de Strasbourg.

 

 

 

Situé non loin du Conseil de l'Europe et des autres institutions européennes, l'Orangerie jouit du cadre calme de ce quartier. Le parc est très apprécié de tous les Strasbourgeois, qui s'y rendent pour une promenade au vert, un instant de détente ou même pour y pratiquer leur footing. Un mini-zoo et un enclos à cigognes divertiront les plus petits, en plus d'un manège rétro et de plusieurs aires de jeux.

C'est à la belle saison que l'Orangerie se pare de ses plus beaux atouts avec ses différents arbres et parterres fleuris.

Le lac accueille quelques canots et plusieurs petites échoppes (glaciers, gaufres et crêpes...) viennent ponctuer les allées du parc pour le plaisir des gourmands.

Au cœur du jardin se trouve le Pavillon Joséphine(du nom de l'Impératrice, femme de Napoléon Bonaparte). Ce lieu accueille manifestations publiques, expositions ou encore banquets.

Le Jardin de l'Orangerie est également situé sur le parc, et propose d'autres activités comme un bowling, une salle de billard et une terrasse d'été.

Enfin, le Buerehiesel (vieille maison à colombages datant de 1885) accueille aujourd'hui un restaurant réputé qui sert la cuisine raffinée du chef Eric Westermann.

 

Le plus ancien parc de la ville est le rendez-vous favori des amoureux, des joggers et des promeneurs du dimanche. Les enfants adorent ses aires de jeu, son circuit de voitures anciennes, sa mini-ferme et son zoo (gratuit).

C’est ici que la cigogne menacée un temps de disparition a été réintroduite avec succès. Plus de 800 cigogneaux ont vu le jour depuis 1971. Le bel oiseau symbole de l’Alsace peut y être admiré en toutes saisons.

Le lac, orné d’une grande cascade romantique, permet de se livrer aux joies du canotage.

Le Pavillon Joséphine accueille des expositions et des événements temporaires. Le Buerehiesel, jolie maison à colombages, abrite un restaurant gastronomique.

Le Bowling et sa terrasse complètent cette offre de loisirs.

  • Horaires :

    24h/24, 7j/7

  • Tarifs :

    Accès libre

Adresse :

Allée de la Robertsau

67000 Strasbourg

Tél :  03 88 60 90 90

Balade dans le parc de l'Orangerie à Strasbourg

Le parc de l'Orangerie est un parc public de la ville de Strasbourg. Il est situé en face du Palais de l’Europe et proche des autres institutions européennes dans le quartier dit de l'Orangerie, au sein de la Neustadt. Sa superficie est de 26 hectares.

Il est délimité à l'ouest par l'avenue de l'Europe, au sud par les boulevards du Président-Edwards et de l'Orangerie, à l'est par la rue François-Xavier-Richter et est bordé par le canal de la Marne au Rhin au nord.

Certaines sources prétendent que le parc de l'Orangerie aurait été planté en 1801 d'après des plans dessinés par André Le Nôtre.

D'autres affirment que ce n'est pas le jardinier Le Nôtre mais le capitaine ingénieur Antoine du Chaffat (huguenot) qui a dessiné, en 1735, le plan intitulé : Plan de Strasbourg, sa Citadelle et le Fort de Kehl avec tous ses Ouvrages qui ont ''este'' construit Pendant la Paix.

Au cours de la Révolution française, la ville de Strasbourg hérite de cent quarante orangers confisqués par les républicains au château de Bouxwiller et fait construire en 1804 l'actuel pavillon Joséphine (du nom de Joséphine de Beauharnais, impératrice des Français, femme de Napoléon Bonaparte de 1796 à 1809) par Valentin Boudhors pour les abriter.

Le parc de l'Orangerie est largement agrandi sous la période allemande, à l'occasion de l'exposition industrielle et artisanale de Strasbourg de 1895. C'est à cette époque que le lac artificiel et sa cascade sont creusés. Le parc est intégré dans la Neustadt.

Le pavillon Joséphine a été inscrit au titre des monuments historiques en 1929 alors que l'ensemble du parc a été classé en 1993.

Détruit par un incendie en 1968, le pavillon Joséphine a été reconstruit à l'identique et réaménagé pour une utilisation culturelle.

Le parc a également obtenu le label « EcoJardin ».

La fontaine de la charmille, endommagée à la suite de la chute d'un arbre, a été restaurée en 2012.

En 2013 la principale allée du parc, l'allée de l'Orangerie Joséphine, a été réaménagée ainsi que l'allée des Platanes. Un nouvel éclairage a également été mis en place.

Aujourd'hui il ne reste que trois orangers, conservés dans les serres du parc qui sont accessibles au public à certaines dates.

L'Orangerie est un lieu de promenade privilégié des Strasbourgeois on y trouve : un zoo, une mini-ferme et un centre de réintroduction de cigognes, un bowling, un circuit de voitures pour enfants appelé « L’École de Conduite », plusieurs aires de jeux, des terrains de sports et de pétanque. Il est aussi possible de louer une barque pour naviguer sur le lac.

De nombreuses fontaines, statues et autres kiosques agrémentent les allées du parc. Plusieurs glaciers y tiennent également un stand.

Le Buerehiesel est une ancienne maison à colombages qui se trouvait à l'origine à Molsheim. Elle a été démontée et transportée pour l’Exposition industrielle de 1885; c'est aujourd'hui un restaurant réputé.

Un ancien pavillon d'octroi est situé en bordure du parc, avenue de l'Europe. Il est aujourd'hui occupé par un centre d'information sur le bouddhisme.
Situé non loin du Conseil de l'Europe et des autres institutions européennes, l'Orangerie jouit du cadre calme de ce quartier.

Le Parc des Poteries à Strasbourg

 

Un jardin public situé à Strasbourg, dans le quartier du même nom à proximité du quartier de Hautepierre et de la zone commerciale Hautepierre-Sud.

 

 

Avec ses espaces verts et ses beaux arbres plantés, l'endroit est idéal pour une promenade au vert, au cœur de la ville. On peut s'y détendre en marchant, profiter de l'instant et se reposer sur les bancs disséminés dans le parc. Pour les enfants, une aire de jeux aménagée est prévue.

Horaires : 
 
mercredi Ouvert 24h/24
jeudi Ouvert 24h/24
vendredi Ouvert 24h/24
samedi Ouvert 24h/24
dimanche Ouvert 24h/24
lundi Ouvert 24h/24
mardi Ouvert 24h/24

Adresse :

Parc des Poteries
67000  Strasbourg

Le Parc de la Roseraie à Schiltigheim

D'une superficie de 30 ares, elle contient plus de 4000 rosiers de 390 variétés différentes (buissons, tiges, arbustes, grimpants, sarmenteux, miniatures, couvre-sol...).

 

Elle est agrémentée de points d'eau : cascade, fontaine, bassin avec des plantes aquatiques et des poissons... ainsi que de bancs et de tonnelles pour se reposer à l'ombre des rosiers.

 

Dessinée par le jardinier en chef de l'orangerie, la roseraie a été créée entre 1926 et 1929 par un groupe de cheminots amoureux des roses. Entretenue et embellie depuis par l'association Les Amis des Roses, la terre fut entièrement changée en 1990, la fontaine s'est ornée d'un angelot en 1992, et les roses bénéficient d'un arrosage automatique depuis 2004.

 

La Fête des Roses y a lieu tous les ans au début du mois de juin.

Horaires :

De début Juin à fin Septembre:

Du Lundi au Jeudi de 13h30 à 16h
Samedi, Dimanche et jours fériés de 14h à 18h

Entrée libre

Adresse :

Le Parc de la Roseraie est situé

rue Contades 

67300 Schiltigheim

Tél :  06 67 64 29 85

Jardin de la place de la République

 

Grand jardin circulaire entouré de bâtiments administratifs et culturels, l'ancienne Kaiserplatz est au cœur des perspectives menant pour l'une du palais du Rhin au palais universitaire et pour l'autre, de l'avenue de la Paix à la cathédrale.

 

 

La féerie des magnolias en avril, l'or des ginkgos à l'automne et, au long de l'été, les parterres ombragés par les hêtres, enchantent les nombreux passants et promeneurs. Le monument aux morts, sculpté par Drivier, y fut élevé en 1936.

Ouvert toute l'année. Gratuit.

Jardin de la place de la République à Strasbourg

Jardin du Contades à Strasbourg

 

Il doit son nom au Maréchal de Contades, commandant militaire de l'Alsace en 1764. Son emplacement correspond à l'ancien champ de tir des corporations strasbourgeoises qui donnaient lieu à des compétitions auxquelles les députations des villes libres impériales et des cantons suisses étaient invitées.

 

 

Le parc du Contades est un parc public de la ville de Strasbourg. Situé dans la Neustadt, il a été créé en 1764 par le Maréchal Louis Georges Érasme de Contades sur l’emplacement d’un ancien champ de tir (« Schiessrain »).

Il est délimité à l'ouest par l'avenue de la Paix et la rue René Hirschler, au sud par la rue Turenne, au nord par le boulevard Gambetta et est bordé par la rue des Arquebusiers et l'Aar à l'est.

Le parc constitue le cœur d'un quartier urbanisé dans les années 1880 qui se compose de villas et d’immeubles bourgeois. La synagogue de la Paix y a été consacrée en 1958.

Le kiosque à musique

Construit en 1882 sur l'actuelle place Broglie, face à l'Opéra de Strasbourg, ce kiosque fut transféré à la fin du xixe siècle au parc du Contades, lors de la construction de la fontaine du Vater Rhein. De forme octogonale, avec ses poteaux de fonte et son toit à lanterneau, il abrite toujours des concerts de musique classique ou de jazz en soirée. La scène du kiosque est notamment utilisée l'été pour accueillir des concerts d'harmonies dans le cadre des « Flâneries musicales ».

À l'entrée nord-est du parc on peut également observer la passerelle des Arquebusiers qui enjambe l'Aar. Au sud-est se trouve le pont du Contades (construit en 1897) avec de remarquables garde-corps et luminaires en fer forgé.

Adresse :

LE PARC DES CONTADES DE STRASBOURG
rue des Arquebusiers
67000 STRASBOURG

Parc de la Citadelle

 

Ce grand parc se situe dans le quartier dit de l'Esplanade. Il est constuit autour des vestiges de la Citadelle érigée par Vauban en 1681.

Cette Citadelle était en forme d'étoile dont il subsiste actuellement deux branches, une barbacane et des fossés qui faisaient office de douves.

 


Ce parc offre plusieurs aires de jeux adaptées aux enfants à partir de 2 ans. Depuis l'été 2011 une aire de jeux aquatiques et interactives attirent tous les enfants en quête de fous rires et de fraîcheur Il y a aussi un terrain de basket, des agrès de sport, de nombreux bancs ombragés, des terrains pour jouer à la pétanque et de jolies balades à faire le long des bassins.

Ces bassins abritent une faune et une flore qui ne manqueront pas d'intéresser vos enfants. On peut y voir entre autres des tortues, des poissons, des cygnes, des canards. Pour les petites faims, des marchands de glaces ambulants proposent toutes sortes de confiseries et boissons.
C'est un parc très agréable qui grâce à ses nombreuses zones d'ombre offre un confort certain lors des journées très ensoleillées.

Conçue par Vauban après la capitulation de Strasbourg (1681), la citadelle était principalement axée sur la défense du pont du Rhin. Avant son démantèlement consécutif à l’annexion de la ville au IIe Reich allemand (1871), elle présentait un plan pentagonal régulier, bastionné à ses angles.

Le parc-promenade de 12 hectares implanté sur ses vestiges conjugue avec pittoresque les dénivelés de l’architecture, l’eau des fossés et la végétation.

Adresse :
Parc citadelle
Quai des Belges, 67000 Strasbourg

Parc de la citadelle à Strasbourg

Le parc Schulmeister à Strasbourg

La fortune de Schulmeister, premier espion de Napoléon, lui permit d'acquérir en 1806 une canardière entourée d'un parc de plus de 200 ha, dans lequel il se fit construire un château. Sur un îlot au milieu du lac trônait le Neptune qui se trouve au parc de la Fecht de Munster. A la fin de l'Empire, le château fut dévasté et les terres rendues à la culture.

En 1926, la Ville de Strasbourg racheta une partie des parcelles qui le composaient et construisit des logements HLM. Le parc, qui s'intègre dans la coulée verte du Rhin Tortu, fut aménagé en 1971 sur 7 ha, dont 1 ha de plan d'eau. Il est doté d'aires de jeux et environné de sympathiques jardins familiaux.

Des lagunes, des cascades, des chemins piétonniers agrémentés de mobiliers de repos, le parc Schulmeister est très agréable !

 

Il a été superbement réaménagé en 2011. Il doit son nom à Schulmeister, un espion de Napoléon 1er.
Il se situe à cheval sur Neudorf et le Neuhof à Strasbourg et propose sur 7 hectares des promenades et des aires de jeux originales pour les tout-petits, les plus de 3 ans et les plus de 6 ans, ainsi quedes jeux en bois pour les plus grands. 
Au centre de ce parc il y a un petit lac qui accueille bon nombre d'oiseaux. Les sentiers de promenade le contournent et parfois l'enjambent grâce à des petits ponts de bois ou des chemins de traverse.

Tout ceci amuse beaucoup les enfants mais nous attirons votre attention sur le fait que ces chemins ne sont pas sécurisés. Ne les laissez pas emprunter seuls ces chemins sur l'eau et surveillez-les bien.

Pour votre confort vous trouverez plusieurs tables de pique-nique ici et là.

A découvrir en famille !

Adresse :

Parc Schulmeister
Meinau, Rue du Rhin Tortu
67000 STRASBOURG

Le jardin de Heyritz

 

Situé dans un secteur jusqu'alors dépourvu d'espaces verts publics majeurs, le parc du Heyritz s'étale sur 8,7 hectares et invite désormais les habitants du quartier ainsi que tous les Strasbourgeois à venir s'y promener et s'y détendre.

 

 

Porte d'entrée ouest de l'axe des Deux Rives, le parc du Heyritz participe à la reconquête des friches portuaires et industrielles strasbourgeoises. D'une surface terrestre équivalente à celle du parc des Contades, le site fait partie des grands parcs de la ville au même titre que l'Orangerie, la Citadelle ou le jardin des Deux Rives.

Le parc est sillonné par un réseau de cheminements pour partie éclairés, permettant les liaisons piétons-cyclistes mais aussi des promenades entre les différents points d'intérêt du site (ponton flottant, place de Vologda avec son miroir d'eau, aire de jeux, plaine sportive et gradins…)

Le parc du Heyritz est un parc public de la ville de Strasbourg, situé à proximité de l'hôpital civil et de la place de l’Étoile et bordé par le bassin de l'Hôpital.

Une passerelle piétons-cycles permet le franchissement du canal. Elle assure l'accessibilité directe au parc depuis le nouvel Hôpital civil et le quartier Finkwiller, et offre à une échelle plus vaste une liaison nord-sud vers les quartiers du Schluthfeld et de la Plaine des Bouchers, via le passage du Petit Heyritz (tunnel piétons-cycles sous la RN4).

 

Adresse :

Place de Vologda -

67000 STRASBOURG

Jardin gothique du musée de Notre-Dame

 

Inspiré des jardins médiévaux, ce jardinet élaboré en 1937, par Hans Haug, conservateur du musée, présente une collection de plantes anciennes sous forme de 9 carrés (plantes d'agrément, plantes médicinales, plantes ménagères et épicères.

 

Le jardinet gothique situé à l'emplacement d'une ancienne cour est une création du fondateur du musée Hans Haug qui l'installa en 1937 au pied de l'hôtellerie du cerf.

Cette reconstitution s'inscrit dans la tradition des jardins médiévaux transmise par les peintres et les graveurs rhénans du XVe siècle, mais elle s'inspire également des préceptes théoriques de l'époque tels que les conseils prodigués au XIIIe siècle par le dominicain Albert le Grand dans ses traités de botanique Les Sept Livres des végétaux et Naturalia.

Restauré dans les années 1990, le jardinet comporte en son centre neuf modules rectangulaires regroupant plantes médicinales, plantes ornementales et condimentaires.

 

 

Ouverture

Ouvert tous les jours de 10h à 18h, fermé le lundi et les 1er janvier, vendredi saint, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre

Tarif(s)

Tarif normal : 4 €
Tarif réduit : 2 €

Type(s) de visite

Visite libre. 

Adresse :

3 Place Du Château

67000 Strasbourg

Les Jardins des deux rives

 

 

Lieu qui a accueilli les chefs d’Etat lors du sommet de l’Otan d’avril 2009, le Jardin des Deux Rives est le symbole de l’amitié franco-allemande. Il s’étend sur 150 hectares en bordure du Rhin, de part et d’autre du Pont de l’Europe.

 


A deux pas de Strasbourg et de Kehl, il constitue un lieu de rencontre et de promenade unique où sont régulièrement organisées des manifestations culturelles. Ainsi, concours de jardins éphémères, expositions florales, musique, danse et arts de la rue s’y succèdent pour le plus grand plaisir de ses visiteurs français, allemands ou étrangers.

Symbole de l'esprit européen qui souhaite l'éclatement des frontières pour un espace libre, le Jardin des Deux Rives et ses 150 hectares de surface est né en 1995 dans l'esprit de ses concepteurs. Il ne sera néanmoins mis en travaux qu'en 2002, et inauguré en 2004. Confié aux idées et talent du paysagiste Rüdiger Brosk, le jardin s'étend sur les rives du Rhin, à Strasbourg comme à Kehl.

Pour relier les deux parties, l'architecte Marc Mimram imagina un pont, uniquement accessible aux vélos et aux piétons, véritable œuvre d'art avec ses deux hauts tabliers.

Il est d'ailleurs amusant de voir comme on entend plus parler allemand du côté français, et réciproquement, preuve que chacun aime rendre visite à l'autre !

Des rencontres culturelles sont régulièrement organisées, dont les célèbres floralies frontalières, des concerts, des spectacles...

On y trouvera des jeux pour enfant, des aires de détentes, des espaces clôts et réservés pour nos amis à quatre pattes, de nombreuses espèces de plantes, des espaces aménagés et bien-sûr la passerelle qui offre une superbe vue sur l'ensemble du jardin et sur les deux villes.

Horaires : 

 
jeudi 09:00–19:00
vendredi 09:00–19:00
samedi 09:00–19:00
dimanche 09:00–19:00
lundi 09:00–19:00
mardi 09:00–19:00
mercredi 09:00–19:00

Adresse :
3, Rue des Cavaliers
67000 Strasbourg

Jardin des deux rives à Strasbourg

Le parc de Pourtales

Le parc de Pourtalès entoure un joli château du XVIIIème rendu célèbre par la Comtesse Mélanie de Pourtalès. Proche de l’Empereur Napoléon III, elle y recevait au siècle dernier tout le gotha européen. Les grandes pelouses et les coins plus ombragés de ce parc à l’anglaise en font un endroit propice à la balade. Ouvrez l’œil ! des œuvres d’art contemporain y sont disséminées pour le plaisir des petits et des grands...

Considéré comme un écrin de verdure très apprécié des Strasbourgeois, le Parc de Pourtalès est un lieu d'art et d'histoire.

Grand de 24 hectares, il est majoritairement connu pour le château de Pourtalès, datant du XVIIIè siècle, magnifiquement conservé. Le parc accueille également les dépendances du château, comme son bassin, sa ferme, sa serre, sa concièrgerie...

Le parc possède des chemins et pelouses entretenues comme des zones de forêt; la balade, la pratique du vélo où les pauses déjeuner y sont autorisés.
Tout au long des chemins, le visiteur pourra découvrir des oeuvres d'art contemporain, renforçant ainsi le charme du lieu.

Adresse:

161, Rue Mélanie

67000 Strasbourg

Le Parc de Pourtales

Jardin botanique à Strasbourg

Créé en 1619, le Jardin Botanique de Strasbourg se situe à l'emplacement actuel depuis 1884. Il possède plus de 6 000 espèces de plantes et d'arbres, dont certaines rares et remarquables.

Centre d'études et de découvertes, le Jardin Botanique abrite une école de botanique, un arboretum, un ensemble de serres dont la serre "de Barry" classée Monument Historique.

Une visite guidée gratuite est proposée chaque premier dimanche du mois à 15h. Des visites guidées en semaine peuvent être organisée sur réservation.

Ce Jardin botanique

">jardin botanique propose deux collections de plantes.

 

La première collection est celle des plantes vivantes, de nombreuses plantes venant du monde entier y sont exposées, elles sont cultivées en Serre

">serre ou en plein air.

 

La deuxième collection est celle des plantes inertes. Il s’agit donc d’herbier, d’échantillons de bois, graines, fruits … Ces plantes inertes sont conservées dans un but pédagogique, patrimonial et scientifique.

Le jardin est disposé en plusieurs parties afin de regrouper les espèces de plantes communes entre elles. On retrouve donc :

  • Un Arboretum
    Espace, à l’intérieur d’un jardin botanique dans lequel sont plantées des espèces arborescences ou arbustives.
    ">arboretum : pour les arbres et arbustes provenant de cinq continents différents.
  • Des parcelles écologiques : pour les plantes ayant besoin de conditions écologiques spéciales, afin de bien se développer. Cet endroit est donc réservé aux plantes aquatiques par exemple.
  • L’école de botanique : est constitué d’environ 1500 espèces de plantes provenant des régions tempérées. Les plantes y sont classées par famille.
  • De nombreuses serres : pour les plantes qui ne peuvent pas être cultivées en plein air à cause des conditions climatiques non adaptées tout au long de l’année.

Voici donc les endroits principaux de ce Jardin botanique

">jardin botanique, il y en a bien sûr d’autres. Le jardin dispose aussi d’un « inventaire des collections » dans lequel on y retrouve la liste de toutes les plantes présente dans le jardin ainsi que leur origine et numéro IPEN. De plus, le jardin dispose aussi d’une bibliothèque composée de plus de 6000 ouvrages, pour se documenter.

 

 

Adresse :

Jardin Botanique de l'Université de Strasbourg

28 rue Goethe
67000  Strasbourg
03 68 85 18 65