Le totem

Le terme renvoie à une appartenance symbolique revendiquée.

  • le totem (mot des natifs Ojibwé d'Amérique du Nord) est un être mythique (généralement d'espèce animale, parfois végétale) considéré dans les sociétés traditionnelles ou dites primitives comme l'ancêtre éponyme d'un clan, selon un système appelé totémisme ;
  • l’animal-totem est un animal vénéré comme une divinité, l'ancêtre d'un clan ou un protecteur. Très présent dans les cultures amérindiennes, l'animal-totem se trouve également dans de nombreuses cultures africaines et en Europe.
  • le nom totem désigne aussi la représentation de cet animal choisi pour totem, parfois sous forme de sculpture verticale 
  • Totem (Amérindiens), toute sculpture symbolique évoquant les totems indiens, faite sur un tronc d'arbre planté dans le sol
  • Le totem est l'enseigne et l'arbre généalogique des bandes indiennes de la côte du Nord-Ouest. Les emblèmes sculptés sur un totem appartiennent à une lignée ou famille et en reflètent son l' histoire.
  • Les animaux représentés sur les totems comme le castor, l' ours, le loup, le requin, la baleine, le corbeau, l' aigle, la grenouille et le moustique servent à affirmer visuellement l'appartenance à un groupe et son identité.
  • Les totems sont habilement sculptés dans du genévrier rouge et peints de noir, de rouge, de bleu et parfois de blanc et de jaune. Leurs dimensions varient, les mâts de façade dépassant parfois 15 m de haut et 1 m de largeur à la base. Ils font généralement face à une rivière ou à l'océan.