Le château de Lichtenstein (Allemagne)

Un château du XIIIe siècle situé sur l´Albtrauf au-dessus de la commune de Lichtenstein (Bade-Wurtemberg), en Allemagne. On l´appelle aussi le château de contes de fées des Wurtemberg (Märchenschloss Württemberg).

Bâti sur un piton rocheux défendu par une coupure naturelle, il fut complètement refait et décoré dans le style « troubadour » en 1842.

Le château de Lichtenstein Castle (Allemagne)

Offenbourg (Allemagne)

Offenbourg (en allemand : Offenburg), ville allemande de 60 000 habitants, est le chef-lieu de l'arrondissement de l'Ortenau dans le Pays de Bade, land de Bade-Wurtemberg.

La ville est traversée par la Kinzig et la Mühlbach, bras de la Kinzig autrefois utilisé pour faire tourner les moulins à eau. Sur son territoire se trouve le lac de Gifiz, lequel est aménagé pour la baignade.

Côté Est, la ville s'étend sur les premiers contreforts de la Forêt Noire. Offenbourg est située à 19 km au sud de Strasbourg, dans l'arrondissement d'Ortenau et dans le Bade-Wurtemberg, en Allemagne.

Le barrage et le lac de Kinzig (Allemagne)

Pforzheim (Allemagne)

Pforzheim est une ville du Land de Bade-Wurtemberg, région du sud-ouest de l'Allemagne. Avec ses 118 000 habitants, c'est l'une des plus grandes villes de cette état fédéré. Elle est située au pied (au Nord) de la Forêt-Noire. Pforzheim fait partie de l'aire urbaine Nordschwarzwald. Pforzheim est la 8e plus grande ville du Bade-Wurtemberg. Les grandes villes les plus proches sont Karlsruhe à environ 25 km au nord-ouest, et Stuttgart à environ 37 km au sud-est. La ville de Pforzheim est également la capitale de la région du nord de la Forêt Noire et l’on y trouve de nombreuses écoles du second degré, ainsi que l'Université des Sciences Appliquées (Hochschule Pforzheim).

Université des Sciences à Pforzheim

Les ruines du couvent d'Allerheiligen (Allemagne)

Les ruines du couvent de Klosterruine Allerheiligen de style ogival primaire, fait de grès bigarré (620m d'alt.) s'inscrivent dans un cadre idyllique dans la vallée de Lierbachtal au-dessus des cascades. Outre des morceaux de la longue nef et du porche, des restes de la sacrisite et du cloître sont toujours debout. Au dessous de la ruine, dans l'ancien logement des domestiques, un centre d'information a été crée. Le couvent prémontré fut construit entre 1191 et 1196 par Uta von Schauenburg. Il était à l'époque un lieu de pèlerinage. Il fut élevé au rang d'abbaye en 1657, et sécularisé en 1802 par Markgraf Karl Friedrich von Baden. En 1804 l'abbaye fut foudroyée puis détruite par la suite.  

Les cascades de Allerheiligen-Wasserfälle (505 m d'alt.) furent défrichées dans un premier temps en 1840. La rivière Lierbach chute de 90m de profondeur sur plusieurs étages de cascades. Le circuit se débute du parking du dessous. Vous traversez ensuite des ponts de bois puis emprunterez des marches qui conduisent dans les gorges pour arriver au Klosterruine Allerheiligen. Le circuit se termine par le Engelskanzel-Roßgrund pour retourner au point de départ.

Waldshut-Tiengen

Une ville allemande située à la frontière suisse, dans le sud-ouest du Bade-Wurtemberg. C'est la ville la plus importante et le chef-lieu de l'arrondissement de Waldshut.

Lörrach (Allemagne)

S'il est une ville qui regorge de surprises, c'est bien Lörrach. Ce chef-lieu d'arrondissement avec une population de 48 000 habitants est le centre culturel et économique de la région des trois pays que sont l'Allemagne, la France et la Suisse. Ses marchés pittoresques, sa cuisine remarquable et le Festival des Voix ont rendu la ville célèbre. Le beau centre-ville avec sa grande zone piétonne et ses cafés qui répandent une ambiance méridionale, invitent à flâner et prendre du bon temps.

Le développement de Lörrach en un centre de prestations de services permet de créer davantage d'emplois intéressants. Lörrach est une ville où il fait également bon vivre grâce à son offre éducative et de loisirs variée.

Freudenstadt (Allemagne)

C'est une ville d'Allemagne située dans le Land de Bade-Wurtemberg, chef-lieu de l'arrondissement de Freudenstadt depuis le 1er janvier 1988.

Elle est la deuxième ville la plus peuplée de cet arrondissement, la première étant Horb am Neckar.

Au croisement de plusieurs routes touristiques, c'est une station thermale et climatique, dont l'air pur a fait, entre autres, sa renommée internationale. Ainsi, aux XIXe et XXe siècles sont venus à Freudenstadt le roi George V, la reine de Suède, John Davison Rockefeller, l'écrivain américain Mark Twain.

Avec ses nombreux hôtels, ses maisons d'hôte, ses restaurants réputés, Freudenstadt est un lieu de vacances apprécié des Allemands.

Lieux et monuments

  • L'église, gothique et Renaissance, est du tout début du XVIIe siècle (pose de la première pierre le 6 mai 1601), selon un plan de Heinrich Schickhardt en forme de L.
  • Le Marktplatz est la plus grande place de marché d'Allemagne, bordée de maisons à arcades.
  • L'hôtel de ville qui héberge le musée régional et la bibliothèque est situé sur cette place.
  • Mine-musée d'argent.
  • Des échelles d’acier permettent de descendre jusqu’à 30 m sous terre. Bonnes chaussures et vêtement adapté indispensables. La mine-musée historique est une attraction nouvelle et cependant ancienne de Freudenstadt, rouverte au public en 1996-1999 à l’occasion du 400ème anniversaire de la ville.
  • Château Bärenschlößle, construit en 1627.

Hinterzarten (Allemagne

C'est une commune d'Allemagne située au sud-ouest du Bade-Wurtemberg, également station de sports d'hiver.
Elle est connue pour accueillir des compétitions de saut à ski.
 
Hinterzarten est situé sur un vaste plateau, à une altitude moyenne de 850 mètres, à l'Ouest du célèbre centre de villégiature de Titisee-Neustadt.
Le site naturel et sauvage le plus remarquable de Hinterzarten est la tourbière dite « Hinterzartener Moor » (réserve naturelle classée et protégée). Elle est située à l'Est de la commune et directement au nord de la gare, le long de la route allant de Fribourg à Titisee-Neustadt.

Villingen-Schwenningen (Allemagne)

C'est une ville située en République fédérale d'Allemagne dans le sud-ouest du Land du Bade-Wurtemberg. Avec près de 81 000 habitants, la commune est la plus grande de l'arrondissement de Forêt-Noire-Baar.

La particularité de la ville réside dans le fait qu'elle se compose de deux entités correspondant à deux anciennes villes autrefois indépendantes, à savoir Villingen et Schwenningen. Les deux anciennes communes ont fusionné en 1972 pour devenir Villingen-Schwenningen. Une autre particularité est géographique : entre les deux anciennes communes distantes de moins de 5 kilomètres, passe selon un axe nord-sud la ligne de partage des eaux entre la mer du Nord (au nord) et la mer Noire (à l'est)

Waldshut-Tiengen (Allemagne)

C'est une ville allemande située à la frontière suisse, dans le sud-ouest du Bade-Wurtemberg. C'est la ville la plus importante et le chef-lieu de l'arrondissement de Waldshut.

Le rassemblement des villages de Waldshut et de Tiengen afin de créer la ville de Waldshut-Tiengen a eu lieu en 1975, amenant la population totale à plus de 20000 habitants. Le 1er juillet 1976 la ville obtient le statut de Grande ville d'arrondissement (Große Kreisstadt) de la part du gouvernement du Bade-Wurtemberg. Waldshut-Tiengen fait également partie d'une communauté des communes (Vereinbarte Verwaltungsgemeinschaft) avec les communes de Dogern, Lauchringen et Weilheim.

Wolfach (Allemagne)

C'est une ville allemande du Bade-Wurtemberg dans l'arrondissement de l'Ortenau. Elle est située en pleine Forêt-Noire sur les rives de la Kinzig.

Europa-Park Rust en Allemagne

C'est un des plus grands parcs d'attractions européens. Un choix impressionnant d'attractions pour tous les membres de la famille. Les attractions sont en nombre, il faut 2 jours de visite pour découvrir toutes les attractions et tous les spectacles.

Chaque quartier d'Europa-park présente un pays d'Europe et est construit dans l'architecture typique de ce pays. Et dans chaque quartier vous trouverez un restaurant où la nourriture typique du pays représenté est servie.
Europa-Park est un parc très bien entretenu, et à un prix très raisonnable, il se trouve à Rust en Allemagne, tout près de la frontière suisse et de la frontière française.

Ce parc d’attractions a fêté ses 40 ans en 2015, il est situé en Allemagne, mais draine une clientèle familiale (5 millions de visiteurs par an) en provenance des pays proches : France (1 million) et Suisse. Situé à 35 km de Colmar et 55 de Strasbourg, il est le 2e parc d’attractions d’Europe en termes de fréquentation. Le parc a pour thème les pays européens, il est divisé en 14 parties à thème national (les « quartiers »), un par pays et trois parties spécifiques : l’univers de l’aventure, l’univers des enfants (Kinderland) et la Forêt enchantée avec son univers de contes (en 2014, une zone sur le thème d’Arthur et les Minimoys est ajoutée).

  • Nombre d’attractions : 61 (dont 13 montagnes russes, nombre record en Europe !)
  • Spectacles : près de 20 spectacles peuvent être admirés, de la comédie musicale au cinéma 4D en passant par des show de marionnettes ou de patinage sur glace.
  • Nouveautés 2017 : Le Projet V, un simulateur de vol nouvelle génération avec écran sous les pieds et nacelles inclinables. Il propose un spectacle de 4 à 5 minutes pour des sensations de vitesse et de voltige à travers les nuages, lors d’un vol au-dessus de différents lieux tout autour de la terre.
  • Nouveautés 2016 : L’unviers des enfants est rénové et prend les couleurs vertes de l’Irlande, 3 nouvelles attractions familiales y sont proposées. La réalité virtuelle embarque sur le grand huit « Pegasus Coastiality »
  • Nouveautés 2015 : nouveau film 4D au « Magic Cinéma 4D » du quartier français, attractions « Euro-Tower » du quartier français et « Whale Adventures » du quartier islandais relookées, restructurées et agrandies. A noter : Le 11 juillet 2015, le parc souffle ses 40 bougies avec de nombreuses festivités et une ouverture du parc jusqu’à minuit !
  • Nouveautés 2014 : Arthur au Royaume des MiniMoys : Accompagnez le héros de Luc Besson dans ses aventures. Les fourmis ont la taille d’un éléphant, les brins d’herbe ont la hauteur de gratte-ciel, les abeilles sont comparables à des avions à réaction…
  • Nouveautés 2013 : Extension de l’Allée des contes
  • Nouveautés 2012 : Wodan – Timburcoaster, une montagne russe en bois (hauteur : 40 m, longueur : 1à50 m, vitesse de plus de 100 km/h)
  • 16 zones différentes, 14 représentant chacune un pays d’Europe (d’ou le nom du parc) et deux autres (L’univers de l’aventure et la Forêt enchantée)
  • Limites d’âge ou de taille : tout public

Adresse :

Europa-Park-Straße 2 – 77977 Rust – Allemagne

Europa-Park

Rotterdam (Hollande) dans le Delta du Rhin.

Le port de Rotterdam (Haven van Rotterdam en néerlandais) est en 2015 le huitième port du monde en termes de trafic total, le onzième mondial pour le trafic de conteneurs et le plus grand port européen avec 12,3 millions d'EVP et 444 millions de tonnes de marchandises traitées.

Le port de Rotterdam est situé sur la façade nord-ouest de l'Europe, il est le principal port du range nord-européen (de l'anglais Northern Range, la façade maritime qui va du port du Havre à celui de Hambourg) ; c'est une vaste zone industrialo-portuaire bordant la principale embouchure du Rhin, reliée à un Hinterland (un arrière-pays qui reçoit et qui approvisionne le port en marchandises) couvrant toute la vallée du Rhin et de ses affluents. Il mesure 42 km de long jusqu'à mer du Nord et couvre 124 kilomètres carrés. Ce port est en constant développement depuis le XIIe siècle (nouveaux bassins, zones industrielles, terre-pleins, voies de communications...).

Lahn (Allemagne)

Lahn est une ancienne ville dans la Hesse, en Allemagne. Elle fut fondée le 1er janvier 1977, par la fusion des villes de Giessen et Wetzlar. On lui a alors donné le nom de la rivière Lahn, afin de faire une fusion sur pied d'égalité. Cependant, comme la fusion était très impopulaire — elle avait été imposée sur les villes contre la volonté de presque tous les habitants — la ville fut rescindée le 31 juillet 1979, de sorte que la ville de Lahn n'a existé que durant deux ans et demi.

La Lahn est une rivière affluente du Rhin longue de 245 km traversant la Hesse en Allemagne

Elle prend sa source dans la montagne Lahnkopf dans le Rothaargebirge, massif culminant du Sauerland. Elle traverse ensuite la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la Hesse et la Rhénanie-Palatinat avant de se jeter dans le Rhin à Lahnstein. Elle croise auparavant des villes importantes, comme Marbourg, Giessen ou Wetzlar.

 

 

 

Le Neckar (Allemagne)

Le Neckar est une rivière allemande dans le Bade-Wurtemberg, affluent de la rive droite du Rhin.

Le Neckar prend sa source sur le plateau de Baar à Villingen-Schwenningen, à la marge orientale de la Forêt-Noire, à 706 m d'altitude. Il s'écoule vers le nord, traverse les villes de Tübingen, Stuttgart et Heilbronn. En aval de Bad Wimpfen, il coupe le massif de l'Odenwald. Ensuite il s’oriente vers l’ouest et traverse Heidelberg où son débit moyen dépasse 130 m3/s avant de se jeter à Mannheim dans le Rhin à 88 m d'altitude, après un parcours de 367 km.

Le Neckar arrose une superficie de 14 000 km2, soit la partie centrale du Bade-Wurtemberg.
Depuis 1968, le Neckar est navigable sur 200 km depuis Plochingen à l'est de Stuttgart jusqu'à son embouchure. Des ports fluviaux se trouvent à Mannheim, Heilbronn, Stuttgart et Plochingen et la rivière est dotée de 27 écluses.
 

Koblentz (Allemagne)

Coblence (en allemand : Koblenz, en latin : Confluentes) est une ville et un arrondissement d'Allemagne, situés dans le nord du Land de la Rhénanie-Palatinat. Au 31 décembre 2014, la ville comptait 111 434 habitants.

Les villes les plus proches sont Bonn, à près de 60 km en aval du Rhin, et Mayence, à 90 km en amont du Rhin. Coblence est la troisième ville de la Rhénanie-Palatinat et le siège de la conurbation Mayen-Coblence. C'est également une ville universitaire.

Le nom Coblence vient du latin Confluentes qui signifie confluent. Depuis 2002, une partie de Coblence a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Coblence se trouve dans une région appelée Deutsches Eck, littéralement le coin allemand, au confluent de la Moselle et du Rhin. La ville est bordée par une partie du Hunsrück au sud et par le paysage légèrement vallonné du Maifeld (partie du massif de l'Eifel) à l'ouest.

Les quartiers de la ville situés sur la rive droite du Rhin se trouvent à la bordure de la forêt du Westerwald, qui plonge en partie jusqu'au fleuve. Les quartiers situés entre le Rhin et la Moselle sont en partie plantés d'une forêt mixte qui constitue le poumon vert de la ville et de sa banlieue proche. Régulièrement, au moment de la fonte des neiges, la ville est victime d'inondations.

La ville a su tirer parti de sa situation géographique privilégiée pour s'enrichir et se développer. Son centre-ville, entièrement réservé aux piétons, est rempli de bars et de restaurants.

Le rocher de Lorelei (Allemagne)

Lorelei (Loreley, Loreleï ou Lorely) est le nom d’un rocher qui culmine à 132 mètres au-dessus du Rhin à proximité de Sankt Goarshausen (Saint Goarshausen en français) en Allemagne (Rhénanie-Palatinat).

C’est l’endroit le plus étroit du Rhin car l'avancée du rocher réduit d’un quart la largeur du fleuve. Le courant très violent et les nombreux rochers immergés ont causé de nombreux accidents de navigation.

Lorelei est aussi le nom d’une nixe (nymphe de la mythologie germanique) qui attire les navigateurs du Rhin jusqu'à leur perdition par ses chants, comme les sirènes de la mythologie grecque ancienne.

Cette légende de la Lorelei sur son rocher a inspiré de nombreux artistes, dont le poète allemand Heinrich Heine qui écrivit en 1824 l’histoire Die Lore-Ley plus tard mise en musique et popularisée par le compositeur Friedrich Silcher. Le rocher de la Lorelei est maintenant un site touristique très fréquenté, tant pour la beauté des lieux que pour la légende qui l’entoure.