Strasbourg Eglises 2

Ci-après, quelques Eglises de Strasbourg à visiter.

Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Eglise Saint-Paul

Eglise évangélique de la Bonne Nouvelle à Sstrasbourg

Église Saint-Thomas de Strasbourg

Eglise du Christ Ressuscité - Strasbourg

Eglise Saint-Guillaume de Strasbourg

Eglise Saint Nicolas - Strasbourg

Eglise Saint-Jean Bosco - Strasbourg

Eglise Saint-Maurice - Strasbourg

Eglise St-Pierre le Jeune à Strasbourg

Eglise Saint Sauveur (protestante) (Strasbourg)

Eglise Sainte Madeleine - Strasbourg

Eglise Sainte-Aurélie - Strasbourg

Église Saint-Vincent-de-Paul de Strasbourg

 

Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

 

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est une église fondée en 1015 sur les vestiges d'une précédente cathédrale et élevée à partir de 1220 par la ville libre de Strasbourg, riche république marchande et financière, dans le style gothique.

 

 

Siège disputé durant la Réforme d'évêques qui ont été suffragants de la province de Mayence jusqu'au concordat de 1801, elle est désormais exclusivement affectée au culte catholique romain et abrite depuis 1988 un archidiocèse propre. C'est aujourd'hui la deuxième cathédrale la plus visitée de France après Notre-Dame de Paris, soit huit millions et demi de touristes par an.

Haute de 142,15 mètres, elle a été jusqu'en 1647 un des édifices les plus élevés du monde puis jusqu'en 1874 le plus élevé. Pratiquement achevée en 1365, elle a la particularité d'avoir vu l'espace entre ses deux tours comblé en 1388 et se reconnait à son unique clocher surmonté d'une flèche qui lui a été ajouté en 1439.

Ce « prodige du gigantesque et du délicat » admiré de Victor Hugo et célébré par Goethe qui a connu là ses premières amours, est visible de très loin dans la plaine alsacienne, jusque depuis les Vosges ou la Forêt-Noire. Côtoyée par la maison Notre Dame et le palais Rohan, elle se dresse place de la cathédrale dans le quartier de la Grande Île, au cœur du vieux Strasbourg qu'entoure la rivière Ill.

La cathédrale est un incontournable absolu ! De toute façon, vous ne pourrez pas passer outre tant elle est grande, majestueuse, au cœur de la cité. Elle a été construite sur une église romane entre 1176 et 1439.

La façade

La cathédrale de Strasbourg est un chef-d’œuvre de l'art gothique. Sa façade est un festival de dentelle en grès rose des Vosges. Sa flèche se dresse à 142 mètres du sol. Des centaines de sculptures jouent avec la lumière. Observez la rosace composée d'épis de blé, unique puisque les autres montrent des saints.

L'été, une scénographie lumineuse donne vie à la façade.

L'intérieur

A l’intérieur, le décor est typiquement gothique, très riche et varié. La nef est une des plus longues de France avec 63 mètres de longueur.

Les vitraux sont les plus riches de France, après Chartres. Sur trois étages, ils représentent les Empereurs du Saint-Empire au nord et la vie de Marie et Jésus au sud

Cherchez l'homme le plus fort de la cathédrale. Pour vous aider, sachez qu'il est en pierre, au bas d'un pilier, à gauche depuis la porte principale.

L’orgue monumental possède un remarquable buffet de 1385 doté d’automates.

L'horloge astronomique

Pour voir l'horloge astronomique fonctionner, il faut prendre un ticket pour la visite de midi. A 11h45, seuls les détenteurs du ticket entrent dans la cathédrale vide, et regardent un film de présentation de l'horloge. Puis l'organisme se déclenche et après plusieurs mouvements d'automates, les apôtres défilent devant la mort à 12h30 précises.

L'horloge a été construite au XVIème siècle, c'est un chef-d’œuvre de la Renaissance. Le mécanisme a été élaboré en 1842. Tous les quarts-d'heure, les quatre âges de la vie défilent : l'enfant, l'homme jeune, l'homme mûr, le vieillard qui annonce sa mort et l'arrivée de l'enfant.

La plate-forme

Prenez un ticket pour monter sur la plate-forme... il faut monter des marches, mais vous ne serez pas déçu par le panorama sur Strasbourg et la Forêt Noire, depuis la plate-forme. Pendant la montée, vous pouvez observer les gargouilles de près, les toitures...

Adresse :

1 rue Rohan

 67060 Stradbourg

La Cathédrale Notre Dame de Strasbourg

Cathédrale Notre Dame de Strasbourg

Église Saint-Paul de Strasbourg

 

L’église Saint-Paul de Strasbourg (« Paulskirche » en allemand) est située à l'intersection des quais Zorn et Mullenheim, au bord de l'Aar et de l'Ill.

Ancienne église de garnison protestante, elle est construite à la fin du XIXe siècle lors de l'annexion. Elle est désormais affectée au culte réformé.

 

Elle s'inscrit dans l'« axe impérial » de la Neustadt formé par l'avenue de la Liberté qui relie la place de la République et la place de l'Université. Ses deux flèches culminant à 76 mètres de hauteur dominent les alentours.

L'église Saint-Paul fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 4 mai 1998.

Même si elle arbore une architecture clairement gothique, elle ne date que du XIXe siècle. L'église Saint Paul est classée monument historique depuis 1998.

Idéalement située entre le Palais Universitaire et le Palais du Rhin, sur ce qu'on appelle l'Axe Impérial, l'église Réformée Saint Paul fait office de gardien des  navigateurs de l'Ill.

D'un aspect impressionant avec son style gothique et ses deux tours de 76 mètres, la bâtisse n'est pas sans rappeller les églises du XIIIe et XIVe siècle. Pourtant, à l'instar des bâtiments de la Place de l'Université et de la Place de la République, l'église Saint Paul a été bâtie lors de la présence allemande entre 1870 et 1918. Terminée en 1892, Saint-Paul était vouée au culte pour la garnison militaire.

L'église se remarque notamment par le nombre impressionant de portes que son contour comporte, afin que toute la garnison puisse entrer dans l'édifice de 3000 places le plus rapidement possible.

La chapelle en arrière du bâtiment sera détruite par les bombardements de 1944; elle sera rapidement reconstruite dès 1950, dans un style néanmoins différent de l'architecture néo-gothique de l'édifice.

À l'intérieur, on pourra remarquer des vitraux représentant des scènes bibliques et hagiographiques, ainsi que des représentations de l'Allemagne. Deux orgues ont été installées dans l'église Saint Paul : une dans la tribune, une Walcker de 1897, ainsi qu'une dans le transept, plus petite, datant de 1976.

Adresse :

Eglise réformée Saint Paul

1 place du Général-Eisenhower

Quai Zorn
67000  Strasbourg

Eglise évangélique de la Bonne Nouvelle à Strasbourg

L'église « La Bonne Nouvelle » est formée d'hommes et de femmes d'origines ethniques et de conditions sociales variées.

Chacun, du plus jeune au plus âgé, y trouve sa place dans un climat chaleureux et familial. Implantée au cœur du quartier de Cleunay (secteur ouest de Rennes) depuis une vingtaine d'années, cette église se veut être un lieu de fraternitéd'échanges, de réconfort et de reconstruction pour les blessés de la vie.

Adresse :

4 rue des Magasins
67000 Strasbourg

Église Saint-Thomas de Strasbourg

Très ancienne église de Strasbourg, réaménagée au XIIIe siècle, Saint-Thomas est devenue particulièrement célèbre grâce à sa période protestante, pour laquelle elle a hérité du qualificatif de "Cathédrale du Protestantisme en Alsace", mais aussi pour son architecture particulière. Saint-Thomas est classé monument historique depuis 1862.

Il existe une paroisse Saint Thomas sur le site actuel de l'église depuis le VIe siècle. L'église est aggrandie en 820 par l'évêque Adeloch, mais dont il ne reste aucun élément, ormis le sarcophage roman de l'évêque offert par les chanoines en 1130 en guise de reconnaissance pour l'action de l'évêque de Strasbourg.

L'église Saint Thomas subira de nombreuses destructions dont un incendie en 1007 et la foudre en 1144. Une réelle reconstruction complète de l'édifice ne commence qu'en 1196, et ne finira qu'en 1521 pour résultat le bâtiment de style gothique, dans la forme de l'église-halle, encore visible de nos jours.

La "Cathédrale du protestantisme en Alsace"

Mais c'est avec l'arrivé de la Réforme protestante de Luther que l'église Saint Thomas acquiert ses lettres de noblesse. L'église abandonne le culte catholique dès 1524.

Détail unique dans la confession protestante, c'est le seul lieu de culte luthérien ayant conservé l'existance de chanoines en son sein.

L'église accueillera le célèbre pasteur Martin Bucer, ainsi que le juriste Johann Reinhard Kugler. Deuxième édifice religieux à Strasbourg après la cathédrale Notre-Dame, Saint-Thomas devient le principal édifice protestant en Alsace.

De part son importance, l'église est chosie pour accueillir le mausolée du grand maréchal Maurice de Saxe, après que Rome ait interdit au Roi de France Louis XV de l'inhumer à Saint-Denis, compte tenu de sa confession luthérienne. Le mausolée est devenue une des pièces maîtresses du site, avec ses sculptures monumentales auquelles l'artiste Jean-Baptiste Pigalle consacra 20 ans de sa vie.

Particularités de l'Eglise Saint Thomas

L'église Saint Thomas se remarque d'abord par sa forme particulère en église-halle, chose unique en Alsace, surmontée de deux clochers.

A l'intérieur, on remarquera le jubé et surtout l'orgue Silbermann de 1741, qui, comme celle de l'église St-Pierre-le-Jeune, est devenue célèbre grâce à son son magnifique et son aspect imposant.

On remarquera également des fresques datant du XIIIe siècle, dont certaines furent redécouvertes sous le badigeon utilisé sous la Réforme.
Des vitraux remarquables viennent s'ajouter, notamment la superbe rosace qui surplombe l'orgue.
Les monuments funéraires, dont le principal est le mausolée de Maurice de Saxe, ainsi que le sarcophage d'Adeloch et la plaque au réalisme saisisant de Nicolas Roeder, sont encore des merveilles à découvrir dans l'eglise Saint Thomas.

Adresse :

Eglise Saint Thomas

11 rue martin luther
67000  Strasbourg

Eglise du Christ Ressuscité - Strasbourg

 

L'église du Christ Ressuscité est une église catholique située dans le quartier de l'Esplanade à Strasbourg.

Elle a été construite à l'emplacement d'un ancien château d'eau démoli dans les années 1960.

Adresse :

Eglise du Christ Ressuscité

4 rue de Palerme
67000  Strasbourg

Eglise Saint-Guillaume de Strasbourg

 

Mélange d'art gothique et baroque, l'église Saint Guillaume se présente à celui qui vient visiter la Krutenau en venant de la place St Etienne, reconnaissance avec son clocher de guingois. Le bâtiment et son mobilier sont classés monuments historiques depuis 1985.

 

 

Datant du XIVe siècle, l'église St Guillaume fut édifiée par le chevalier Henri de Müllenheim; sa forme simple correspond aux idéaux de modestie des moines qui y furent installés : en brique, longue. Elle devient en 1331 la paroisse de la guilde des Bateliers de Strasbourg.

Comme d'autres paroisses de Strasbourg, St Guillaume adopte le courant réformé en 1524. Les moines résistent si bien que le premier office protestant ne date que de 1534, et le monastère fermé en 1553.

Le clocher est reconstruit en 1667. Originellement classique, la paroisse est ébahie quand le charpentier termina le clocher : il était de travers, donnant une certaine originalité à l'édifice mais lui ôtant sa touche d'austèrité. Le pauvre artisan fut bastonné pour son erreur ! La cause en serait plutôt une instabilité du sol.

L'église Saint Guillaume possède néanmoins des atouts majeurs, à travers plusieurs détails.
Ses vitraux du XIV/XVe siècles sont en parfait état et représentent plusieurs scènes hagiographiques.

On y retrouvera une superbe chaire décorée de dorures, les fragment d'un jubé, ainsi qu'un orgue dont le buffet était celui d'un Silbermann.

La pièce la plus admirable consiste probablement en le double tombeau des landgraves Philippes et Ulrich de Werd (1332 et 1344), datant du XIVe siècle, dont une inscription décrit un inventaire de l'armement d'un chevalier. Les superbes gisants sont à observer tout particulièrement.

Adresse :

Eglise Saint Guillaume

Rue St Guillaume
67000  Strasbourg

Eglise Saint Nicolas - Strasbourg

La petite église Saint Nicolas se dresse sur les bords de l'Ill, au Sud de la cité.

Originellement catholique, aménagée sur un ancien site romain, plusieurs fois remaniée au XIVe et au XVIIe siècle, elle passe au culte protestant, puis au Renouveau charismatique.

Son architecture est simple, avec sa nef unique et son clocher.


Le prix Nobel Albert Schweitzer en fut pasteur, et maria le premier pésident de la République fédérale d'Allemagne, Théodor Heuss.

Adresse :

Eglise Saint Nicolas

13 quai St Nicolas
67000  Strasbourg

Eglise Saint-Jean Bosco - Strasbourg

 

L'église Saint-Jean Bosco est une paroisse catholique située à Strasbourg dans le quartier de Koenigshoffen.

Relativement récente, l'édifice qui accueille le lieu de culte n'est pas une église traditionnelle. C'est dans un bâtiment moderne que se déroulent les messes chaque samedi en fin d'après-midi.

Associée à la paroisse Saint-Benoît à Hautepierre, l'église Saint-Jean Bosco de Strasbourg propose des ateliers et s'engage pour aider les jeunes et les habitants du quartier.

Adresse :

Eglise Saint-Jean Bosco

17 rue Virgile
Kœnigshoffen
67000  Strasbourg

Eglise Saint-Maurice - Strasbourg

 

L'Eglise Saint-Maurice se trouve dans le quartier de l'Observatoire à Strasbourg, à proximité de l'Avenue de la Forêt Noire Elle surplombe la place Arnold depuis 1893, année de sa construction.

 

La construction de cette église est liée à la volonté de l'Empire allemand d'avoir une église pour les garnisons de soldats catholiques, basées à Strasbourg.

L'Eglise a été conçue pour se voir de loin : sa forme fine et longue, et notamment son clocher, sont visibles depuis la Place de Haguenau.

Adresse :

Eglise Saint-Maurice

Place Arnold
67000  Strasbourg

Eglise St-Pierre le Jeune à Strasbourg

L'église Saint-Pierre-le-Jeune de Strasbourg est un des trois édifices religieux de Strasbourg portant ce nom. Elle est très particulière grâce à son architecture.

L'église Saint Pierre de Strasbourg est fondée entre le XIIIe et le XIVe siècle.

Elle devient affiliée au culte protestant luthérien en 1524, faisant partie des 250 églises ayant adhéré à la Confession d'Augsbourg.

Avec l'invasion des troupes de Louis XIV, l'église devient "mixte" en 1681: le choeur est consacré au culte catholique alors que la nef est réservé aux luthériens.

Pendant la présence Allemande entre 1870 et 1918, une nouvelle église Saint Pierre le Jeune est crée en 1898, dédiée uniquement au culte catholique; l'ancienne église revient totalement à la confession protestante.

Une magnifique architecture gothique du XIVe siècle

L'église Saint-Pierre-le-Jeune, malgré ses changements d'affilitation religieuse, a gardé de superbes atouts architecturaux, dont les pièces gothiques datant du XIVe siècle sont les principales.

Le Jubé gothique est agrémenté de peintures inspirées des Evangélistes, et répond aux autres parties du XIVe siècle, dont la cuve baptismale ou le tableau central du maître-autel.

L'église souterraine, utilisée comme crypte, est certainement la partie la plus ancienne du lieu, constitue ce qui reste de la première paroisse installée à cet endroit, aux environs du VIIe siècle.
Le cloître lui, possède des éléments datant du XIe siècle, dont les arcades (voir la route romane d'Alsace).

On observera également à l'intérieur une fresque La Navicella inspirée de Giotto, ainsi que le célèbre orgue Jean André Silbermann datant de 1780.

L'église Saint-Pierre-le-Jeune n'est ouvert aux visites que d'Avril à Novembre à des heures fixes, hors culte.

Adresse :

Eglise Saint-Pierre-le-Jeune (catholique)

7 rue Saint Léon
67000  Strasbourg

Eglise Saint Sauveur (protestante) (Strasbourg)

L'église Saint-Sauveur a été construite entre 1904 et 1906 par Gustave-Adolphe Oberthur.

A côté de l'église se trouve le presbytère Saint-Sauveur.

L'église Saint-Sauveur est une église protestante située place Mathieu Zell dans le quartier de Cronenbourg à Strasbourg.

Elle se trouve juste à côté de l'ancienne Brasserie Kronenbourg.

L'architecte Gustave Oberthür se voit confier la construction de cet édifice religieux luthérien situé au n°6, rue Jacob sur la place Mathieu Zell. La construction se déroule de 1904 à 1906.

L'orgue est réalisé en 1907 sur les conseils du pasteur, organiste et facteur d'orgues Albert Schweitzer.

Adresse :

Eglise Saint-Sauveur

6 rue Jacob / place Mathieu Zell
67200  Strasbourg

Eglise Sainte-Aurélie - Strasbourg

 

L'Eglise Sainte-Aurélie est l'une des plus anciennes paroisses protestante de Strasbourg.

© Eglise Sainte-Aurélie Côté Cour

Elle est située près du musée d'Art Moderne et de la petite France.

Adresse :

Eglise Sainte-Aurélie

16 Rue Martin Bucer
67000  Strasbourg

Eglise Sainte Madeleine - Strasbourg

Bâtie au début du XXe siècle, même s'il s'agit du quatrième édifice religieux de Strasbourg placé sous la protection de la sainte, l'église Sainte Madeleine et son site sont classés monument historique depuis 1898.

 

Les premières trace d'une paroisse Ste Madeleine remontent à 1225, avec un couvent qui recueillait d'anciennes prostituées repenties. Il fut fermé en 1470.

Le couvent se déplace néanmoins dans la Krutenau en 1478, qui subsiste jusqu'au grand incendie en 1904; il ne reste alors plus que le chœur, qui sert aujourd'hui de chapelle.

L'architecte Fritz Beblo donne naissance à une nouvelle église, l'actuelle, qui apparaît en 1907. Elle doit subir des réparations après avoir été bombardée en août 1944.
L'église Ste Madeleine possédait également un orgue Silbermann, vendu en 1799 à Lampertheim.

À l'intérieur, on pourra remarquer un superbe chemin de croix, œuvre du peintre René Kuder.

À peine plus loin, en direction de la place des Orphelins, l'oeil pourra se poser sur une partie de l'enceinte médiévale de la ville, qui a subsisté jusqu'à nos jours, et ainsi concevoir l'étendue du Strasbourg de l'époque.

Adresse :

Eglise Sainte Madeleine

Place Ste Madeleine
67000  Strasbourg

Église Saint-Vincent-de-Paul de Strasbourg

 

D'après une documentation de la Ville, l'église daterait de 1964.

La première pierre a été posée le dimanche 15 juillet 1962 par le vicaire général Neppel. Un parchemin y est scellé sur lequel est consigné le déroulement de la cérémonie.

L'église de 600 places assises se caractérise par un clocher rectangulaire à toit plat isolé du bâtiment de prière, ainsi que par l'absence de distinction entre choeur et nef, un vaste podium au milieu duquel se trouve l'autel, et les vitraux de Léon Zack qui évoquent des nuages. Cette "triple nef" du niveau supérieur fait 47 mètres par 24.

Une "chapelle de semaine " de 300 places se trouve au niveau inférieur, ainsi qu'une salle paroissiale de 16 mètres sur 19 et plusieurs salles de réunion.

Le campanile comportant 4 cloches fait 30 mètres de hauteur et est séparé de l'église.

Adresse :

 2 Place de l'Île de France

67100 Strasbourg

16. Nov., 2018

Eglises Strasbourg 1

16. Nov., 2018

Eglises Strasbourg 2

16. Nov., 2018

Eglises Strasbourg 3

22. Nov., 2018

Eglises Strasbourg 4

23. Nov., 2018

Eglises Strasbourg 5