Châteaux Haut-Rhin 4

  • Schlossbuckel
  • Schwarzenbourg
  • Stettenberg Altschloss
  • Stoerenbourg
  • Wasserbourg- Wasserberg - Straubourg
  • Wangebourg
  • Waldeck
  • Walbach
  • Wildenstein
  • Wineck
  • Turckheim
  • Baudry

Château de Schlossbuckel à Rimbachzell 68500

L’existance probable d’une tour dominante et la petitesse de l’enceinte adjacente font penser à un château primitif (Xe ou XIe siècle), avec donjon en bois et cour entourée de courtines en pierre sèche, installé dans un système fortifié plus ancien qui, lui, ne peut être daté.

Les fossés sont partiellement taillés dans le roc. A l'intérieur de ces fossés sur la crête du promontoire s'élève une enceinte en pierre sèche, de tracé rectangulaire, longue d'environ 30 m et large de 8 à 10 m.

 

Au sud, les courtines ouest et sud se rattachent à un terre-plein rectangulaire de 8x10 m, légèrement surélevé, dominant le fossé sud. L'enceinte constitue un mur sec, actuellement éboulé, construit en moellons de grauwacke non taillés. Un dégagement récent fait apparaître le parement interne du mur. La courtine à l'est est interrompu à un certain endroit. Au milieu de l'enceinte s'élève un amoncellement de pierres...

château de Schlossbuckel

68500 Rimbachzell

privé, visite des extérieurs uniquement, vestiges.

Château du Schwarzenbourg à Griesbach au Val 68140

Le château est construit sur une colline, à 560 mètres d'altitude, au dessus de la vallée de Munster, non loin de Griesbach-au-Val.

Description du château :
Après 40 minutes de marche assez facile mais en montée , la ruine du château de l'ancien Schwartzenbourg apparaît dans une forêt dense et sombre.
Cette bâtisse a perdu de son prestige, mais elle a été considérée comme la construction militaire la plus aboutie d'Alsace au Moyen Age.

L'extérieur :
Des morceaux de remparts, et des bouts de murs de la première ligne de défense tentent de survivre au milieu des arbres. Plus loin, entourés d'un fossé, les restes des courtines apparaissent. Bien que très abîmés, les murs sont hauts et très épais. Voilà les preuves d'une construction médiévale militaire. Le château a la forme d'un parallélépipède presque rectangulaire, avec un épais mur bouclier. Des tours flanques donnent un peu de forme à cette architecture très "carrée". Une tour plus grosse devait faire office de donjon et occupe le point le plus vulnérable face aux assaillants.

L'intérieur :
A l'intérieur aucun bâtiment est visible. De plus, terre et végétation ont supprimé toutes traces des fondations des murs intérieurs. Il y a pourtant 2 surprises : - En observant bien le haut des courtines, vous pouvez deviner la présence du chemin de ronde. - Adossé à un mur médiéval, un bunker de la guerre du 20ème siècle tente de se camoufler, construit à 1000 ans d'intervale. Ce bloc bétonné a peut être été une chance pour ce château car il a consolidé 2 murs.

Château fort, château de Stettenberg dit Altschloss à Orschwihr

Le Stettenberg, encore appelé Altschloss, se situe sur une crête rocheuse à 313 mètres d'altitude au nord-ouest du village d'Orschwihr (Haut-Rhin). Il fut édifié vers le milieu du XIIIème siècle par les Munch de Bâle qui le tiennent en fief de l'Evêché de Strasbourg de 1254 à 1303. En 1303, le château passe aux mains des Schoenau et en 1354 ces derniers le vendent au couvent des Antonites d'Issenheim. En 1375, le Stettenberg sera incendié et détruit par les troupes d'Enguerrand de Coucy. Il est définitivement ruiné en 1416. La ruine ainsi que les droits seigneuriaux sont acquis par la communauté villageoise d'Orschwihr en 1522.


De nos jours, il ne subsiste du Stettenberg que les restes d'une tour carrée de 8 mètres de haut et de 9 mètres de large dont l'épaisseur des murs atteint 2,50 mètres. L'appareil extérieur, en pierres à bossage, a disparu car le château a servi de carrière au fil des ans.

Château Stoerenbourg à Mitzbach 68

Mur d'enceinte du Stoerenbourg

Le Stoerenbourg tire son nom de celui de la famille qui y demeurait: les Stoer de Stoerenbourg

Le château est en effet situé en zone forestière sur une colline à l'ouest du village de Mitzach, bien que dépendant du territoire de Husseren-Wesserling.

L'accès au Stoerenbourg s'effectue à pied en empruntant un sentier au départ de l'actuel Domaine de Stoerenbourg. C'est une propriété privée.

 

Château fort cité dés 1395. Il est édifié par l'abbaye de Murbach pour surveiller le passage du col de Bussang. Jusqu'en 1576, le château s'appelle "Waldstein". Il prend ensuite le nom d'une famille vouée de l'abbaye, les Stoer de Stoerenbourg. Ceux-ci deviendront une des plus puissantes familles de haute Alsace. Le château passe ensuite aux mains des Waldner de Freundstein. Il est rasée en 1637 durant la Guerre de Trente Ans.

D'après une légende locale, le seigneur constructeur de la forteresse était très méchant. Il obligeait les paysans à lui donner leur lait qui entrait dans la constitution du mortier servant aux maçons...

Il subsiste bien peu de vestiges du château implanté: un mur bas à l'extrémité de la faille profonde de cinq mètres et creusée à mains d'hommes pour séparer le rocher, en deux parties, ainsi que des éboulis recouverts par la végétation.

Les 3 châteaux de Wasserbourg 68

 

 

 
TROIS CHÂTEAUX BIEN DISCRETS
 
 
Les châteaux de WASSERBOURG se trouvent sur la commune du même nom (68):

Le WASSERBERG était dans le village. Il a entièrement disparu. 

Le STRAUBOURG ou STROHBOURG regroupe en fait deux châteaux distincts qui se dressent au sommet d'une montagne culminant à 746 mètres d'altitude. 
 
 
 



LE WASSERBERG
 
 
WASSERBOURG est une terre dépendant de l'abbaye suisse de PAYERNE. L'érection de ce château dans le village même est due à l'initiative d'André de GIRSBERG au XIII° siècle. Son histoire se confond avec celle du STRAUBOURG.
 

LE STRAUBOURG
 
 
La construction de ce château est due aussi à André de GIRSBERG au début du XIII° siècle. Dès 1286, le fief passe à Dietrich de WASSENBERG. Le château est partagé par moitié entre Ulrich de HUS et Wiglis de HATTSTATT en 1342. En 1370 les HATTSTATT vendent leur moitié aux HUS, mais à la fin du XIV° siècle la forteresse en entièrement possédée par les HATTSTATT. Les comtes de RIBEAUPIERRE achètent le château en 1429. La famille d'ANDOLSHEIM y demeure en 1454.  Un chevalier brigand s'installe au château en 1425. Il s'appelle Frédéric de ZOLLERN et il ne tarde pas à commettre diverses exactions dans la région et sur les terres des comtes de MONTBELIARD. Ces évènements qui vont susciter un siège de la place par son suzerain, le comte de RIBEAUPIERRE.  Le château est repris le château est rendu aux ANDOLSHEIM. ZOLLERN est condamné à faire un pèlerinage en Terre Sainte d'où il ne reviendra pas.  A partir de 1456 la place est tenue par un bailli pour le compte des RIBEAUPIERRE.

A partir de 1473, la place est tenue par la famille de STOERS. La suite de l'histoire est un mystère. Les ruines sont à nouveau citées en 1714. Elles sont la propriété du Chapitre de STRASBOURG.

Lors du premier conflit mondial les ruines sont anéanties au cours des combats


 ÉTAT ACTUEL

 On distingue bien deux châteaux sur le site du STRAUBOURG. Au nord, on devine le tracé de murailles et de fossés. Plus au sud, on arrive au dessus d'un fossé entourant un monticule sur lequel subsiste les restes d'un donjon. Une vaste basse-cour complète l'ensemble au sud.
 
ACCÈS
 
Traverser toute l’agglomération de WASSERBOURG et poursuivre la route principale en rampe jusqu'à une ancienne carrière située peu après un fer à cheval. Y laisser le véhicule et emprunter à pied le chemin forestier qui s'y embranche. On atteint les ruines du STRAUBOURG en quinze minutes.

Attention l'accès au site est dangereux.
 
 

Château Wangenbourg, 68570 Soultzmatt

 

Le château du Wagenbourg est le seul rescapé des sept châteaux-forts qui furent édifiés durant le Moyen Âge dans la Vallée Noble, les autres ruines ayant disparu. Construit vers la fin du XVe siècle ou vers le début du XVIe siècle par la famille Stoer de Stoerenbourg, ce castel servait à la défense de l'entrée de la vallée.

 

 

Au 18e siècle, le bâtiment est agrémenté d'un élégant jardin à la française avec un ensemble de six statues allégoriques, représentant Proserpine, déesse de la fortune, ou Cérès, déesse de la fécondité.

Le château Wagenbourg est aujourd'hui propriété privée et fait partie d'une exploitation viticole renommée dans le village.

La grande tour d'angle est dotée de canonnières à bossages et de fenêtres étroites moulurées encore visibles de nos jours. Le fossé, large d'une vingtaine de mètres et entourant le château, a été comblé et le pont-levis a disparu.

Durant la première moitié du XVIe siècle, le château passe aux mains de Jacob Koerner, secrétaire de l'évêque de Strasbourg, Guillaume III de Hoenstein, par ailleurs administrateur du Haut-Mundat, puis par mariage de la fille de Jacob, vers 1540, aux nobles de Breitenlandenberg originaires de la région de Zurich. Le logis attenant à la tour d'angle sera modifié au cours du XVIe siècle.

La famille de Breitenlandenberg se chargera de faire agrandir le château et il restera en leur possession jusqu'à la Révolution. Le château du Wagenbourg est aujourd'hui propriété privée et fait partie d'une exploitation viticole renommée dans le village.

Adresse:

25 A, Rue de la Vallée

68570 Soultzmatt

Château du Waldeck à Leymen 68

Le château de WALDECK se trouve sur la commune de LEYMEN (68) à 467 mètres d'altitude.

 
De construction ancienne, le WALDECK est tenu par des nobles du même nom qui sont oblats de l'évêque de BÂLE (CH), cette ville est relativement proche. Le château est érigé sur une roche calcaire appartenant au massif du JURA.
 
 
En 1379, un terrible tremblement de terre anéantit la place qui ne sera jamais relevée.
 
Les ruines seront la propriété de plusieurs familles nobles ZU RHEIN, HESINGUE, REICH DE REISCHENSTEIN. Une campagne de fouille est réalisée en 1881 par une équipe suisse. Leurs découvertes sont conservées au musée de Bâle.
 
ASPECT ACTUEL
 
Accrochés à un rocher abrupt des vestiges de murailles subsistent. D'autres murailles en pierres calcaire sont disséminées ça et là dans les parties basses. Il est très difficile d'interpréter le site envahit par une végétation très dense.
 
ACCES
 
A LEYMEN, prendre la rue du WALDECK, traverser le passage à niveau de la ligne de chemin de fer régionale suisse à voie étroite qui dessert cette commune et poursuivre sur un chemin non revêtu jusqu'à ce qu'un panneau interdise la circulation. Laisser le véhicule et emprunter le chemin de droite qui en 15 minutes conduit à proximité des ruines, mais il faut chercher un peu car il n'y a aucun sentier balisé...

Château de Walbach 68

 

Le Château de Walbach est une ancienne propriété des Guirsberg qui se dresse majestueusement au milieu des prairies et qui date en grande partie du XIIè siècle. C'est une belle bâtisse à haut pignon avec des murs épais et massifs, dont les habitants actuels ont su donner une nouvelle vie au-delà d'une simple pièce de musée.

 

 

L’ensemble de la propriété est protégé par une Inscription Monument Historique. Les premières mentions du château remontent à 1336,  le bâtiment actuel semble dater du XVIe siècle (tourelle d’escalier, fenêtres à meneaux aux linteaux sculptés de coquilles…) mais le gros œuvre (et l’aile sud-ouest du bâtiment) semble plus ancien (chaînage à bossage…).

Afin de donner une nouvelle destination à la propriété et pour justifier et valoriser des travaux de restauration, le projet consiste à aménager un gîte de caractère dans les deux premiers niveaux du château.

– La première étape du projet consiste à la réfection d’une des  granges avec des reprises de maçonneries et de charpente ; cette réfection s’accompagnera de la création d’ une chaufferie dans une partie de l’ancienne aire de grange jouxtant  le château (jusqu’alors chauffé uniquement au bois par des poêles ….). Trois petites lucarnes rampantes  seront également créer afin d’éclairer le comble de la grange afin d’y aménager une pièce isolée et aménagée (pièce d’activités ou de réception).

– La deuxième étape consiste à réhabiliter le château et ses abords afin d’y créer un gîte de caractère (8/10 personnes) en conservant au maximum tous les éléments intérieurs existants remarquables (boiseries, portes, mais aussi les cloisons et les deux Kachelofens).

Ce bâtiment est situé au 1 rue du Château à Walbach.

Château de Wildenstein à Kruth

 

Situé sur un piton rocheux d’origine glacière, l’accès au castel, construit au XIVe s. se fait par un tunnel de 20 mètres de long creusé à même la roche. Il a été transformé au XVIe s. Deux tours rondes, remparts et vestiges de l’écurie.

Le Wildenstein fut certainement construit vers 1312 par Pierre de Bollwiller, vassal du comte Ulrich Ier de Ferrette.

 

Dès 1377, il est engagé aux Waldner de Freundstein, une famille noble originaire de Guebwiller et qui possédait déjà leur château situé plus haut sur les crêtes. Racheté en ruines après 1478 par l'abbaye de Murbach, l'abbé Jean-Rodolphe de Stoer engage d'important travaux de reconstruction dans les années qui suivent. Pendant la guerre de Trente-Ans, les Lorrains tout d'abord puis les troupes françaises prennent la place. Il sera finalement détruit en 1644 par les troupes suédoises de von Erlach. Le château est perché à 666 mètres d'altitude sur un piton rocheux d'origine glaciaire. La ruine domine le lac de retenue du barrage de Kruth-Wildenstein ainsi que la Haute Vallée de la Thur, point de passage vers la Lorraine.

L'accès au castel se fait par un tunnel d'une vingtaine de mètre de long, creusé à même la roche. L'extrémité du tunnel aboutit sur une plate-forme servant de base à la construction du château. Trois côtés de cette plate-forme sont très abrupt, ce qui facilitait la défense de la place. Du Wildenstein lui même, il ne subsiste que de rares vestiges de deux tours rondes, des remparts et de l'écurie.

 

Le château de Wildenstein fut construit vers 1312. Il surplombe le lac de Kruth-Wildenstein

Le tunnel d'accès est creusé à même le roc

Détruit en 1644, il en reste aujourd’hui de belles ruines.

 

Château de Wildenstein

Château du Wineck – Katzenthal 68230

 

 

Le château du Wineck est situé au milieu des vignes du petit village de Katzenthal, en plein cœur du parc naturel régional des Ballons des Vosges, dans le département du Haut-Rhin, à quelques kilomètres de Kaysersberg et de Colmar.

 

 

 

Édifié au XIIIème siècle par les comtes Eguisheim-Dabo avec seulement un donjon et un petit logis classés monument historique en 1984, le château du Wineck tombe rapidement aux mains des évêques de Strasbourg avant de devenir possession du Duc d’Autriche Rodolphe de Habsbourg qui le donne en fief à la famille des Rathsmanhausen. La forteresse du Wineck s’agrandit et s’entoure d’un mur d’enceinte au XIVème siècle qui sera classé monument historique en 1991. Rapidement abandonnée car n’ayant aucun attrait stratégique, elle tombe rapidement en ruine.

L’accès au château du Wineck est fléchée à partir de la mairie de Katzenthal. La visite de l’extérieur est gratuite et celle de l’intérieur payante, renseignez-vous concernant les jours d’ouverture si vous souhaitez visiter l’intérieur du Wineck de Katzenthal. Lors de votre visite vous pourrez découvrir un petit musée et le donjon. Le château du Wineck offre un magnifique point de vue sur les vignes alentours et la vallée, il est vraisemblablement le seul château alsacien avec une telle situation.

Château de Turckheim à Dachstein 68

 

 

Construit à partir de 1572 par Jean de Manderscheid à l'emplacement d'un château datant de 1214, cet édifice a subi des modifications au XIXe siècle. Château visible en partie de l'extérieur.

 

 

 

Résidence privilégiée des évêques de Strasbourg du XIIe au XVe siècle, le premier château de Dachstein est victime des luttes engagée contre ses propriétaires. A partir de 1572, Jean de Manderschied fait construire un château de plaisance dans l'enceinte de la forteresse médiévale. Au fil du temps, et notamment au XIXe siècle, l'édifice subit un certain nombre d'embellissements et de restaurations.

Château de Turckheim

Château de Baudry Wattwiller

 

Ce château a été construit pour l'industriel Baudry avant 1930 par les architectes Schulé et Doll. En 1956, la propriété est acquise par l'entreprise Pont-à-Mousson qui la transforme en colonie de vacances. Le château est constitué de plusieurs corps organisés autour d'une tour massive ronde.

 

A l'ouest une aile de plan allongé, à l'est un corps de plan rectangulaire est assorti de plusieurs avants-corps. L'ensemble est d'inspiration néo-régionale (aile Est en pan de bois sur rez-de-chaussée en maçonnerie) et néo-renaissance (tour centrale, pierres à bossage).

château Baudry

rue des Châtaigners, 68700 Wattwiller,

colonie de vacances, visite des extérieurs uniquement.