Suisse - Les Lacs

Il y aurait 1484 lacs en Suisse, vous n’êtes jamais éloigné de plus de 20 kilomètres du prochain lac… Les lacs Léman (plus grand lac européen), de Constance, Majeur et de Lugano sont de part et d’autre d’une frontière, le Lac de Neuchâtel est le plus grand lac situé entièrement en Suisse.

 

Cette liste ne présente que les lacs d'une superficie de plus de 10 km2.

 

Tous ces lacs sont naturels, c'est-à-dire qu'ils se sont formés de manière naturelle, cependant la plupart d'entre eux ont aujourd'hui un niveau régulé artificiellement. La superficie totale occupée par des lacs est de 1 422,4 km2, dont 1 232,8 km2 pour les lacs d'une superficie supérieure à 10 km2.

 

NomCours d'eau émissaireBassin-versantCanton / PaysSuperficie
(km2)
Altitude
(m)
Profondeur max. (m)
Lac Léman Rhône Rhône Genève, Vaud, Valais, France 580,05
345,3
372 310
Lac de Constance Rhin Rhin Saint-Gall, Thurgovie, Autriche, Allemagne 539
172,9
396 252
Lac de Neuchâtel Orbe Aar Berne, Fribourg, Neuchâtel, Vaud 215,2 429 153
Lac Majeur Tessin Tessin, Italie 212
40,5
193 372
Lac des Quatre Cantons Reuss Aar Lucerne, Nidwald, Obwald, Schwytz, Uri 113,7 434 214
Lac de Zurich Limmat Aar Saint-Gall, Schwytz, Zurich 88,2 406 143
Lac de Lugano Tresa Tessin, Italie 49
30,0
270 288
Lac de Thoune Aar Aar Berne 47,7 558 215
Lac de Bienne Aar Aar Berne, Neuchâtel 39,5 429 74
Lac de Zoug Lorze Aar Lucerne, Schwytz, Zoug 38,4 413 198
Lac de Brienz Aar Aar Berne 29,8 564 260
Lac de Walenstadt canal de la Linth Aar Glaris, Saint-Gall 24,2 419 144
Lac de Morat canal de la Broye Aar Fribourg, Vaud 22,8 429 45
Lac de Sempach Suhre Aar Lucerne 14,4 504 87
 

Le Lac Léman ou Lac de Genève en Suisse

 

Le Léman, appelé aussi par tautologie lac Léman ou lac de Genève(appellation aussi utilisée dans d'autres langues : Lake Geneva, Genfersee, Meer van Genève, Jezioro Genewskie, etc.) est un lac d'origine glaciaire situé en Suisse et en France ; par sa superficie, c'est le plus grand lac alpin et subalpin d'Europe centrale.

 

Son nom, probablement d'origine celtique, nous est parvenu via le latin « Lacus Lemanus ».

Le lac, d'une longueur d'environ 72,8 km et d'une largeur maximale inférieure à 14 km, est en forme de croissant (ou d'une virgule) orienté de l'est vers l'ouest. Le rivage nord et les deux extrémités sont suisses (partagé entre les cantons de Genève, de Vaud et le canton du Valais), le rivage sud est français dépendant du département de la Haute-Savoie et de la région Auvergne-Rhône-Alpes. La frontière passe au milieu du lac.

Le Léman est traversé d'est en ouest par le Rhône qui, avec 75 % des apports, constitue le principal affluent du lac. Sa formation a des origines multiples : plissement tectonique pour la partie du Grand-Lac et action du glacier du Rhône pour le Petit-Lac (entre Yvoire et Genève). Il s'est constitué lors du retrait du glacier du Rhône après la dernière période glaciaire, il y a près de 15 000 ans. Ses berges ont été fortement artificialisées.

En 2006, selon une étude de la CIPEL (commission franco-suisse chargée de surveiller l’évolution de la qualité des eaux du Léman, du Rhône et de leurs affluents), seulement 3 % de côtes sont encore sauvages. Hors 23 % de prés semi-naturels et de cultures, environ 60 % des berges et abords sont aménagés, enrochés, pavés, privatisés, ce qui limite probablement l'expression de l'écopotentialité du site.

Le lac Léman est un plan d'eau des superlatifs: climat le plus doux, plus grand lac intérieur et plus grand lac d'Europe centrale par sa masse d'eau. Les Celtes nommaient le lac de Genève «Lem an», ou «grande eau», d’où son nom français de «Léman».

Grand, il l’est en effet: sur ses eaux d’une surface de 582 mètres carrés naviguent des bateaux en service régulier, des bateaux à aubes historiques et de petits bacs. La navigation sur le Léman détient également quelques records: la Compagnie Générale de Navigation sur le Lac Léman (CGN) fait fonctionner huit bateaux à aubes à vapeur, soit la flotte la plus importante du genre. Des bateaux de ligne relient les nombreuses localités et villes au bord de l'eau, et des petites vedettes appelées "Mouettes" transportent rapidement les passagers d'un bord à l'autre de la rade de Genève.

Les personnes moins pressées peuvent embarquer pour une croisière gastronomique ou une croisière les emmenant à la découverte des sites touristiques comme l'emblème de Genève, le "Jet d'eau", qui jaillit jusqu'à 140 mètres de hauteur et est illuminé le soir.

En s’attardant au château de Chillon et sur la promenade de Montreux, on ne peut résister longtemps à l’envie de faire une «croisière» sur le Haut Lac entre Vevey, Montreux, Chillon, Villeneuve et le Bouveret.

Le Lac Léman en Suisse

Le Lac de Constance en Suisse

Le lac de Constance se situe dans les contreforts des Alpes, sur le territoire de 3 pays : Allemagne, Suisse et Autriche. Les rives des deux lacs qui le composent sont d'une longueur totale de 273 km : 173 km se situent en Allemagne, 28 km en Autriche et 72 km en Suisse.

Le lac est en fait constitué de deux lacs indépendants, reliés par une petite portion du Rhin, longue de 4 km, appelée Seerhein, c’est-à-dire « Rhin du lac » :

  • l’Obersee (« lac supérieur » - par rapport au cours du fleuve), 473 km2, partagé (selon des frontières non clairement définies) entre l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche, et dont la partie septentrionale en Allemagne (au nord de Constance) est désignée sous le nom d’Überlinger See (« lac d’Überlingen »).
  • l’Untersee (« lac inférieur »), 63 km2, partagé entre l'Allemagne et la Suisse, et dont la partie nord en Allemagne est plutôt appelé Zellersee (« lac de l’abbaye », probablement en référence à l’abbaye à l’origine de la ville de Radolfzell).

En additionnant le lac supérieur et le lac inférieur, le lac de Constance a une superficie de 536 km2 et est le 3e plus grand lac d'Europe centrale après le Lac Balaton (Plattensee en allemand, 594 km2) et le lac Léman (Genfersee en allemand, 580 km2). Il s'étend sur 69,2 km de long, entre Stein am Rhein (commune suisse) à l'ouest et Bregenz (chef-lieu du Vorarlberg, province la plus à l'ouest de l'Autriche) à l'est.

Avec 64 km de long et une largeur maximale de 12 km, le lac de Constance, situé à la frontière entre la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche, est le troisième plus grand lac d’Europe. Des bateaux de ligne de différentes compagnies des trois pays riverains naviguent sur le lac, offrant de nombreuses possibilités tout au long de l’année.
La « Flotte Blanche » relie les cités du bord du lac ainsi que les différentes curiosités. Sur la rive suisse, au sud-ouest, citons notamment les villes de Romanshorn, Arbon et Rorschach avec leurs magnifiques vieilles villes, ainsi que les pittoresques villages de l’Untersee (le lac inférieur) comme Gottlieben, Ermatingen et Stein am Rhein. L'une des plus belles croisières fluviales d'Europe vous mène de Kreuzlingen à Stein par l'Untersee et, plus loin, sur le Rhin jusqu'à Schaffhouse. À l’autre bout du lac, des bateaux prennent le départ à Rorschach pour rejoindre Rheineck en naviguant sur le cours romantique du « Vieux Rhin ».

Il est particulièrement pratique d’utiliser bateaux, bus et trains avec la carte journalière Euregio transfrontalière ou la carte de découverte du lac de Constance en plusieurs jours qui offre en outre l’accès gratuit à 195 destinations d’excursion. L’île de Mainau avec ses jardins fleuris et ses parcs ainsi que la presqu’île de Reichenau, dont le monastère est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, constituent des étapes classiques et populaires d’une croisière dans le pays voisin.

Un ferry assure la liaison entre Romanshorn et Friedrichshafen en Allemagne, sur la rive opposée. Le port de Romanshorn est le plus grand port de plaisance du lac de Constance ; c’est là que le lac atteint sa largeur maximale et dévoile toute sa beauté.
Il y a également un bateau à vapeur qui a repris du service sur le lac de Constance : avec le vapeur Hohentwiel, qui a fait l’objet d’une restauration minutieuse et originale pendant de longues années, vous avez la possibilité d'effectuer de belles balades ; ancien bateau royal du Wurtemberg, il peut également être affrété.

Le Lac de Constance en Suisse

Le Lac de Neuchâtel en Suisse

 

Le lac de Neuchâtel est situé au pied du Jura, sur le plateau suisse. Principalement en Suisse romande il borde le territoire de quatre cantons : le canton de Neuchâtel (86 km2), Vaud (74 km2), Fribourg (53 km2) et Berne (2 km2).

Ses principaux affluents sont la Thièle et le canal de la Broye qui le relie au lac de Morat. Il se déverse dans le lac de Bienne par le canal de la Thielle (Zihlkanal).

 

Depuis la correction des eaux du Jura, il sert, avec le lac de Morat, de bassin de compensation pour les eaux de l'Aar s'écoulant dans le lac de Bienne. En effet, si le niveau de ce dernier monte trop, l'écoulement peut se stopper voire aller dans le sens inverse.

Le lac de Neuchâtel fait 38 km de long et a une largeur maximale de 8,2 km. Sa profondeur maximale est de 152 m et sa capacité est estimée à 14 km3. C'est le plus grand lac situé entièrement sur le territoire helvétique. En effet, le lac Léman et le lac de Constance sont partagés par des pays limitrophes.

Avec 38 kilomètres de long et 8 kilomètres de large, le lac de Neuchâtel est le plus grand lac entièrement situé sur le territoire suisse. La plus grande ville de la région, Neuchâtel, construite en grès jaune, se trouve sur la rive nord-ouest. Le cœur médiéval de la ville, caractérisé par de nombreux cafés et restaurants, magasins et boutiques, théâtres et musées, se signale par son charme à la française et se prête particulièrement à la flânerie. En automne, la ville accueille l’une des plus grandes fêtes des vendanges de Suisse avec un magnifique corso fleuri. Neuchâtel est le point de départ de nombreuses croisières.

Les charmantes localités au bord du lac sont surtout desservies durant l’été par des bateaux réguliers, la plupart disposant d’un restaurant à bord. De nombreuses liaisons en bateau permettent de combiner une croisière avec de petites ou grandes randonnées ou des balades en vélo au bord du lac. Dans la mesure du possible, les vélos peuvent être transportés à bord des bateaux. La Véloroute 5 « Mittelland » longe la rive sud-est.

Le trajet de Neuchâtel à Yverdon-les-Bains à l’extrémité occidentale du lac dure 2h30. La ville jouit d’une longue tradition en matière de tourisme et de thermalisme. Sa vieille ville mérite bien une visite. De mai à octobre, le centre de protection de la nature, Champ-Pittet, à la périphérie d’Yverdon, permet de découvrir la richesse naturelle des rives marécageuses du lac. La Grande Cariçaie - le plus important marécage de la Suisse, réserve ornithologique unique - s’étend sur plus de 40 km le long de la rive sud-est du lac de Neuchâtel.

La charmante cité d’Estavayer avec ses magnifiques édifices médiévaux et de nombreuses possibilités de sports nautiques mérite également un détour. Le Musée des grenouilles est une curiosité, qui représente des grenouilles spécialement préparées dans des scènes « humaines » satyriques datant de 1850 environ.

En été, la rive nord-ouest notamment propose de nombreuses plages et sports nautiques tels que voile, planche à voile et canoë. Le matériel peut être loué sur place.

 

Le Lac de Neuchâtel en Suisse

Le Lac Majeur en Suisse

 

 

Il a une superficie de 212 km2. Il est alimenté par plusieurs rivières dont le Toce et le Tessin qui sont les principales, mais aussi la Cannobine, la Maggia, la Verzasca, la Giona et la Tresa.

Moins encaissé et plus lumineux que le lac de Côme, il s'étire sur 65 km de long, entre le canton du Tessin et la province de Lombardie, et sa plus grande largeur est de 5 km. Sa profondeur maximale est de 372 m. Une brume flotte parfois au-dessus de ses eaux enveloppant un décor figé de la Belle Époque.

Le niveau du plan d'eau du lac se situe à 193 mètres d'altitude, ses rivages étant la partie la plus basse du territoire suisse (canton du Tessin).

Le volume d'eau est de 37 km3.

Il est célèbre par ses sites touristiques comme les îles Borromées et les îles de Brissago, ainsi que les stations du rivage comme Stresa, Arona, Verbania, Cannobio, Pallanza, Luino en Italie, Ascona et Locarno en Suisse.

 

 

Les îles Borromées comprennent Isola Bella, Isola Madre et Isola dei Pescatori. Isola Bella doit son nom à la femme de Carlo III, la bella Isabella (XVIIe siècle). Elle est occupée par le palais Borromée (XVIIe siècle). Ce palais renferme un musée. Isola Madre est plus « sauvage ». Isola dei Pescatori est l'île des pêcheurs ; son atmosphère est très pittoresque. Les trois îles sont facilement accessibles grâce à des navettes lacustres à partir de Stresa ; la traversée dure environ cinq minutes.

Le lac est à proximité du parc national du Val Grande.

Il est célèbre par ses sites touristiques comme les îles Borromées et les îles de Brissago, ainsi que les stations du rivage comme Stresa, Arona, Verbania, Cannobio, Pallanza, Luino en Italie, Ascona et Locarno en Suisse. Les îles Borromées comprennent Isola Bella, Isola Madre et Isola dei Pescatori. Isola Bella doit son nom à la femme de Carlo III, la bella Isabella (XVIIe siècle). Elle est occupée par le palais Borromée (XVIIe siècle). Ce palais renferme un musée. Isola Madre est plus « sauvage ». Isola dei Pescatori est l'île des pêcheurs ; son atmosphère est très pittoresque. Les trois îles sont facilement accessibles grâce à des navettes lacustres à partir de Stresa ; la traversée dure environ cinq minutes.

Le lac est à proximité du parc national du Val Grande.

Il est célèbre par ses sites touristiques comme les îles Borromées et les îles de Brissago, ainsi que les stations du rivage comme Stresa, Arona, Verbania, Cannobio, Pallanza, Luino en Italie, Ascona et Locarno en Suisse. Les îles Borromées comprennent Isola Bella, Isola Madre et Isola dei Pescatori. Isola Bella doit son nom à la femme de Carlo III, la bella Isabella (XVIIe siècle). Elle est occupée par le palais Borromée (XVIIe siècle). Ce palais renferme un musée. Isola Madre est plus « sauvage ». Isola dei Pescatori est l'île des pêcheurs ; son atmosphère est très pittoresque. Les trois îles sont facilement accessibles grâce à des navettes lacustres à partir de Stresa ; la traversée dure environ cinq minutes.

Le lac est à proximité du parc national du Val Grande.

 

Le Lac Majeur en Suisse

Lac des Quatre-Cantons en Suisse

 

 

Le lac des Quatre-Cantons (en allemand Vierwaldstättersee, en italien Lago dei Quattro Cantoni ou Lago di Lucerna, en romanche Lai dals Quatter Chantuns), est un lac glaciaire de Suisse centrale. Il mesure 38 kilomètres de long de l'embouchure au déversoir de la Reuss. Il est situé à 434 mètres au-dessus du niveau de la mer, s'étend sur 114 km2, et atteint une profondeur de 214 mètres.

 

 

Son nom provient de Waldstätten, une expression en allemand qui désigne les trois cantons primitifs de la Suisse (Uri, Schwytz et l'Unterwald, comprenant les cantons d'Obwald et de Nidwald), rejoints par le canton de Lucerne. Avant le XVIe siècle, le lac se nommait lac de Lucerne.

Le lac s'est formé lors du retrait du glacier de la Reuss à la fin de la dernière période glaciaire, il y a 12 000 ans. Il est notamment encore possible d'observer les restes de ce phénomène au Jardin des Glaciers de Lucerne.

Une croisière sur le lac des Quatre-Cantons à bord d’un vapeur lors d’une journée d’été ensoleillée est incontestablement une merveilleuse expérience. Mais la balade estivale dans la tiédeur d’une nuit d’été et la croisière d’avant Noël qui vous fera découvrir la mer de lumière de Lucerne sont au moins aussi inoubliables. Peut-être préférerez-vous l’ambiance mystique qui règne sur le lac nimbé de brouillard automnal ou encore lorsque le vapeur tangue légèrement sur les vagues du lac d’Urner créées par le foehn. Effectuer une traversée dans la chaleur bienfaisante du salon tout en admirant le paysage hivernal enneigé, voilà de la détente à l’état pur.

Avec la plus grande compagnie de navigation de Suisse, vous pouvez accéder aux plus importantes destinations touristiques et remontées mécaniques de la région, notamment le Rigi, le Mont Pilate, le Bürgenstock ou le Klewenalp. De nombreuses croisières régulières ou spéciales proposent en outre des spécialités musicales et culinaires. L’assortiment très varié de spécialités de la cuisine du bord double le plaisir d’une croisière.

Une croisière peut parfaitement se combiner avec une randonnée, p. ex. sur la « Route suisse », un chemin thématique sur l’histoire du pays. Il y a de nombreuses pistes cyclables et de skate ainsi que de nombreuses aires de baignade et de détente le long du lac. Ne manquez pas non plus une excursion à Lucerne, avec ses nombreuses curiosités, ses boutiques, le Musée suisse des transports avec un cinéma IMAX, le Jardin des Glaciers ou encore les pittoresques ruelles de la vieille ville.

 

 

 

Lac des Quatre-Cantons en Suisse

Lac de Zurich en Suisse

 

Son principal affluent est la Linth. Le lac de Zurich a la forme d'une banane de 42 km de long. Il s'est formé après la dernière glaciation quand la Linth a été arrêtée par une moraine. Il se compose de deux parties, séparées par une presqu'île, la péninsule Hurden, qui entraîne un fort rétrécissement de la largeur du lac, en face de Rapperswil :

 

  • la première partie du lac s'étend de Schmerikon à l'extrémité sud-est jusqu'à Rapperswil. On l'appelle l’Obersee (le « haut-lac »). Sa longueur est de 14 km ;
  • la deuxième partie, de Rapperswil en face de la péninsule Hurden jusqu'à Zurich à l'extrémité nord-ouest, a une longueur de 28 km.

Jusqu'au Moyen Âge, le lac de Zurich avait une troisième partie au sud-est, appelée lac de Tuggen, du nom du village tout proche de Tuggen. Aujourd'hui, cette partie est comblée.

Entre Stäfa et Richterswil, il est large de 3,85 km, soit un peu moins que sa plus grande largeur, située entre Stäfa et Wollerau. Sa profondeur maximale est de 136 mètres (entre Herrliberg et Oberrieden)[1]. Son périmètre est de 87,6 km.

En face de Rapperswil, près de la péninsule Hurden, il y a deux îles : Ufenau habitée et Lützelau, inhabitée et protégée comme réserve naturelle.

Autrefois, une passerelle de pèlerinage menait de Rapperswil à l'autre côté du lac, à Pfäffikon SZ. De là, le col de l'Etzel allait à Einsiedeln. Cette route fait partie du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. En 2001, la passerelle a été reconstruite et propose un itinéraire très apprécié par les randonneurs. Les deux côtés du lac sont reliés par un ferry entre Horgen et Meilen ; mais aussi par le périnée du lac entre Rapperswil et Pfäffikon avec son chemin de fer et son autoroute.

Dans le lac de Zurich ou au long de ses rives, on a fait quelques découvertes historiques comme des restes de palafittes et des objets préhistoriques. On trouvait aussi des pièces de monnaie et des armes perdus par les utilisateurs de la passerelle historique.

Le lac de Zurich a gelé pour la dernière fois pendant l'hiver 1962/63. Le gel du lac (Seegfrörni en suisse allemand) est un évènement rare qui attire des milliers de gens.

Autrefois, le lac était essentiellement un moyen de communication et de transport ; il est aujourd’hui une destination touristique populaire et ses rives accueillent des quartiers résidentiels très prisés. Le doux clapotis des vagues, le calme, la détente et un bon repas : c’est au cours d’une croisière que vous découvrirez au mieux la région du lac de Zurich. La plupart des localités riveraines sont desservies toute l’année par des bateaux de ligne. Les deux bateaux à roues à aubes historiques sont incontestablement les préférés du public. De la « croisière du croissant » (le matin de bonne heure) jusqu’à celle du coucher du soleil, la compagnie de navigation propose quantité de courses spéciales. Citons notamment les croisières musicales ou les circuits spéciaux des jours fériés.

Sur la rive nord du lac s’étend la célèbre « Goldküste » (côte d’or) de Zollikon à Feldmeilen. Cette région à l’ensoleillement privilégié est connue pour son taux d’imposition bas et ses prix immobiliers élevés ; c’est donc la partie de la rive où vous pourrez admirer les plus belles maisons et villas des classes sociales aisées.

Rapperswil, la ville des roses, est située à l’extrémité orientale du lac. Plus de 15000 rosiers de 600 variétés différentes fleurissent dans les jardins publics. La promenade riveraine avec son charme méditerranéen, la pittoresque vieille ville ainsi que le château médiéval font de la ville portuaire une destination très appréciée. Le zoo Knie quant à lui figure tout en haut de la liste des souhaits des plus jeunes.

Parmi les excursions les plus populaires dans la région du lac de Zurich, citons notamment les nombreuses plages, l’Alpamare à Pfäffikon, le plus grand parc aquatique couvert d’Europe, les îles ensoleillées d’Ufenau et de Lützelau près de Rapperswil, la passerelle en bois sur le lac entre Rapperswil et Hurden, l’église baroque près de Lachen, la célèbre fabrique de chocolat Lindt & Sprüngli à Kilchberg et bien entendu Zurich, la métropole si animée avec ses nombreuses curiosités, sa célèbre artère commerçante – la Bahnhofstrasse – et sa gigantesque offre culturelle.

 

Lac de Zurich en Suisse

Lac de Lugano en Suisse

Le lac, fortement ramifié, est environné de nombreuses montagnes : avec env. 1700 m d’altitude, le Monte Generoso est la plus haute montagne bordant le lac de Lugano. Un chemin de fer à crémaillère relie Capolago au bord du lac au sommet panoramique. Deux funiculaires escaladent les montagnes emblématiques de Lugano : le Monte San Salvatore – de là, un beau sentier d’altitude vous mène au village de Corona et jusqu’à Morcote – et le Monte Brè. Et un téléphérique mène au plateau ensoleillé de Serpiano, d’où le Patrimoine mondial de l'UNESCO du Monte San Giorgio est aisément accessible. La montagne, très boisée, avec de nombreuses plantes rares, est l’un des plus importants lieux de découverte de fossiles d’une ancienne mer subtropicale.

Une croisière vous permettra de découvrir les richesses de la région : Morcote, avec ses hôtels particuliers et l’église Santa Maria del Sasso, un important édifice Renaissance et son clocher de style roman tardif jouissant d’une merveilleuse situation, ou Gandria, incarnation d’un petit village de pêcheurs au bord du lac de Lugano.

Tout autour du lac, de nombreux parcs vous invitent à la promenade. Par exemple Le Parco Scherrer à Morcote, qui conjugue sculpture et architecture de nombreux pays et époques avec des cèdres, pins du Mexique, camphriers, eucalyptus, azalées, palmiers, bambous, etc. ou encore le parc Belvedere directement au bord du lac de Lugano. Au printemps, à l’époque de la floraison, les visiteurs peuvent admirer les magnolias et camélias dans toute leur splendeur.

Le paradis de villégiature du lac de Lugano vous permet de découvrir l’histoire et la culture suisses : par exemple au Musée suisse de la douane à Gandria qui montre comment les contrebandiers vaquaient à leurs « affaires » dans cette région autrefois très pauvre en prenant de grands risques ou au parc « Swiss Miniatur » présentant les plus importantes curiosités du pays à l’échelle 1:25. Si vous êtes amateurs de littérature, ne manquez pas le musée Hermann Hess à Montagnola, où l’écrivain a passé la moitié de sa vie.

Lac de Lugano en Suisse

Lac de Thoune en Suisse

 

Situé à la frange nord des Alpes, au coeur de l’Oberland bernois, le lac de Thoune est serti dans un magnifique écrin de montagnes et entouré de nombreux villages accueillants ainsi que des charmantes villes de Thoune et d’Interlaken.

 

Avec sa vieille ville médiévale et son château imposant, la petite ville de Thoune, à l’extrémité occidentale du lac du même nom, est la porte d’accès à l’Oberland bernois.

A l’autre bout du lac, Interlaken, située à l’entrée de la région de la Jungfrau, est une des destinations les plus connues de l’Oberland bernois. Cette destination très prisée est un point de départ idéal pour les excursions vers les sites marquants de l’Oberland bernois.

Des bateaux de ligne circulent toute l’année sur le lac de Thoune et en été, on peut aussi y naviguer sur un bateau à roues à aubes et à vapeur magnifiquement restauré. Sur les coteaux ensoleillés entre Thoune et Merligen, on rencontre parfois une végétation subtropicale qui a valu à cette région le surnom de «Riviera du lac de Thoune». En face, dans la baie de Spiez dominée par un beau château, on a même planté des petites parcelles de vigne. Tout autour du lac, douze petites églises romanes datant du 10e et du 11e siècle, comme par exemple celle d’Einigen, font le bonheur des amateurs d’art et d’histoire.

Lorsque les conditions d’enneigement sont bonnes, les stations d’hiver situées autour du lac, comme Aeschi, Goldiwil/Heiligenschwendi, Schwanden/Sigriswil, Heimenschwand, Innereriz et Beatenberg/Niederhorn offrent d’agréables pistes familiales pour pratiquer le ski ou le snowboard. Depuis Interlaken, on accède rapidement aux grands domaines skiables de la région de la Jungfrau, depuis Spiez aux domaines skiables du Simmental ainsi qu’à Gstaad/Saanenland et Adelboden.

 

Lac de Thoune en Suisse

Lac de Bienne en Suisse

 

Le lac de Bienne (Bielersee en allemand) est l'un des trois lacs au pied de la chaîne du Jura. Il se situe dans le canton de Berne en Suisse. Le canton de Neuchâtel le borde également à son extrémité ouest.

C’est par une croisière que vous découvrirez le lac de Bienne le plus confortablement. La flotte comprend huit bateaux, dont le plus grand catamaran solaire du monde, le « MobiCat ».

 

Ce bateau extraordinaire, fonctionnant à l’énergie solaire, circule en été notamment tous les dimanches pour la croisière-brunch. D’autres courses spéciales sont au programme de la Compagnie de navigation du lac de Bienne, p. ex. des croisières gastronomiques exotiques, des croisières musicales, des soirées théâtrales et de romantiques croisières à la pleine lune.

De Bienne, la deuxième plus grande ville bilingue de Suisse, des bateaux réguliers longent la rive septentrionale, bordée de charmants villages viticoles, jusqu’à la romantique île Saint-Pierre. Une partie de cette presqu’île à la situation idyllique est une réserve naturelle et offre un biotope idéal pour de nombreux oiseaux.

La randonnée sur le sentier viticole de Bienne à La Neuveville vous donnera un aperçu plus complet du métier de viticulteur. Le sentier didactique parfaitement balisé sur la rive nord du lac documente l’histoire de la vigne et de la viticulture dans cette région à l’ensoleillement privilégié. Le chemin qui serpente à travers les coteaux offre en outre de nombreux points de vue sur le lac, l’île Saint-Pierre et les Alpes. En cours de route, de pittoresques villages viticoles comme Douanne ou Gléresse vous invitent à faire une pause, p. ex pour une dégustation de vins ou une visite au Musée de la vigne à Gléresse.

Outre les chemins de randonnée, vous trouverez également autour du lac des itinéraires pour amateurs de vélo et de rollers. En cours de route, vous aurez toujours le loisir de vous reposer et de vous baigner. De plus, les embarcadères vous permettent le cas échéant d’écourter le trajet.

Lac de Bienne en Suisse

Lac Zug en Suisse

Le lac de Zoug s'étire sur trois cantons : le canton de Zoug occupant la plus grande partie du lac ; le canton de Schwytz occupant la partie sud et le canton de Lucerne qui en occupe une petite partie. La ville de Zoug se trouve sur les rives du lac.

Il s'étire sur une superficie de 39 km2. Sa profondeur maximale est de 200 mètres et il se situe à une altitude de 417 mètres au-dessus du niveau de la mer.

De nombreux poissons sont pêchés dans le lac, qui se distingue par la présence d’une espèce endémique de truite (Salmo salvelinus, appelée localement Rolheli).

Un effondrement de terrain se produisit le 5 juillet 1887 et précipita une partie des berges et les habitations qui s'y trouvaient au fond du lac. Cette catastrophe fit une quinzaine de victimes et détruisit plusieurs dizaines de maisons.

 cause de l’impact de l’agriculture (pesticides, nitrates, phosphates) mais aussi de l'érosion (entraînant un ruissellement responsable d'une augmentation de la turbidité des cours d'eau), le lac de Zoug est victime d'une eutrophisation et pollution qui le font considérer comme l’un des moins propres de Suisse.

Cependant, des mesures de sauvetage ont été prises au début des années 1980, et le taux de phosphate dans le lac a été divisé par 2 en 30 ans.