Bas-Rhin - Musées 1

Barr

Bischwiller

Bouxwiller

Brumath

 Dossenheim-sur-Zinsel

  • Musée des Arts et Traditions Populaire à la Petite-Pierre 67290
  • Musée du Sceau à la Petite-Pierre
  • Refuge fortifié de Dossenheim sur Zinsel

Erstein

Gertwiller

 Grandfontaine

 

Musée de la Folie Marco à Barr 67140

 

La Folie Marco est une imposante demeure de trois étages, construite dans un parc à l'orée de la ville de Barr par Louis-Felix Marco, haut-fonctionnaire de la ville au XVIIIe siècle. 

Le bâtiment abrite aujourd’hui un musée d’arts décoratifs présentant du mobilier bourgeois alsacien du XVIIe au XIXe siècle. Entrez dans cette maison patricienne et admirez les collections de faïence, de porcelaines, d'étains et de souvenirs locaux.  

 

Par les fenêtres du musée qui donnent sur la plaine d'Alsace et la Forêt Noire, contemplez le clos du vignoble qui appartient à la propriété depuis 1792. Ne manquez pas d'aller faire une promenade sur les trois terrasses engazonnées du jardin ! 

Horaires :

Ouvert en mai-juin-juillet-août-septembre de 10h à12h etde 14h à 18h, sauf les mardis. Sur rendez-vous pour groupes le reste de l'année : contactez l'Office de Tourisme 03 88 08 66 65.

Tarifs :

Tarif normal : 5€
Tarif étudiant : 2€
Gratuit pour les enfants jusqu'à 16 ans

Adresse :

30 rue du Docteur Sultzer
67140 Barr 

  • Musée de la Folie Marco

  • Musée de la Folie Marco

  • Musée de la Folie Marco

Musée Lalique à Wingen-sur-Moder 67290

 

 

Ouvert en juillet 2011 et créé dans le village où René Lalique a implanté sa verrerie en 1921, le musée a pour ambition de faire découvrir la création Lalique dans toute sa diversité, en mettant l’accent sur la création verrière.

 

 

Le musée présente non seulement des pièces exceptionnelles - que ce soit des bijoux, des dessins, des flacons de parfums, des objets issus des arts de la table, des lustres, des bouchons de radiateur ou des vases -  mais permet aussi de plonger dans des ambiances par des photographies grand format et des audiovisuels. Ainsi par exemple, le visiteur pénètre dans l’Exposition universelle de 1900 pour y voir le stand de René Lalique ou découvrira l’Exposition des Arts industriels et décoratifs de 1925.


Enfin, parce que tous ces objets n’existeraient pas sans leur savoir-faire, hommage est rendu aux femmes et aux hommes qui perpétuent la tradition verrière. Il est possible de découvrir leur travail notamment au travers d’une table tactile consacrée au vase Bacchantes qui retrace la fabrication de cette pièce créée en 1927. Du moule au vase fini, le visiteur peut voir des petits films sur chacune des étapes du processus et expérimenter par le toucher les changements apportés à la matière.

Tarifs :

  • Plein tarif : 6 €
  • Tarif réduit (enfants de 6 à 18 ans, demandeurs d'emploi, personnes handicapées, étudiants (sur présentation d'un justificatif récent) : 3 €
  • Entrée famille (pour 1 ou 2 adultes et jusqu'à 5 enfants de moins de 18 ans) : 14 €

 

Horaires 2019

En février, mars

  • Réouverture le 1er février
  • Lundi : Fermé
  • Mardi à dimanche : 10h00 à 18h00

D'avril à septembre

  • Ouvert tous les jours de 10h à 19h, y compris les jours fériés.

Octobre - novembre

  • Lundi : Fermé
  • Mardi à dimanche : 10h00 à 18h00, y compris les jours fériés.

Décembre

  • Ouvert tous les jours de 10h à 19h
  • Ouverture exceptionnelle de 10h à 16h les 24 et 31 décembre
  • Musée fermé le 25 décembre

Adresse :

40 Rue du Hochberg

67290 Wingen-sur-Moder

 

Musée Lalique à Wingen-sur-Moder 67290

Musée des Arts à Bischwiller 67240

 

La Maison des Arts présente une partie de l’année les œuvres de ses deux habitants successifs, le marqueteur Henri Baumer (1876-1968) et son gendre, le peintre Philippe Steinmetz (1900-1987). Y sont visibles également, les œuvres de leur ami peintre, Paul Weiss (1896-1961) et celles de leur ami sculpteur, Daniel Meyer (1908-1993).


Maison alsacienne typique construite au XVIIe siècle, la Maison des Arts dévoile aussi d’autres créations le temps d’expositions temporaires.

Dans cette pittoresque demeure alsacienne du XVIIe siècle, annexe du musée de la Laub, vécurent deux artistes bischwillerois : le marqueteur Henri Baumer et son gendre, le peintre Philippe Steinmetz. Henri Baumer (1876-1968), ébéniste et Meilleur Ouvrier de France en marqueterie, a laissé entre autres choses des dessins à la plume, des maquettes, des blasons et des arbres généalogiques.
C'était un historien local averti. Philippe Steinmetz (1900-1987), professeur de dessin à Dunkerque, Lille, Nancy et Strasbourg, membre de l'Académie d'Alsace, pratiquait un impressionnisme constructif à la manière de Cézanne. Sa peinture a aussi été marquée par les grands maîtres : Signac, Le Sidaner ou Ensor. Depuis 2008 : la Maison des Arts abrite le legs d'Odette Pierron, veuve du sculpteur et graveur Daniel Meyer, qui a donné les oeuvres de son défunt mari en hommage à Philippe Steinmetz.
Parmi le legs, deux bustes en bronze, dont celui de Steinmetz. Depuis 2009, les oeuvres du peintre Paul Weiss, le " Corot du Ried ", ont intégré la Maison des Arts. Des expositions temporaires sont présentées régulièrement.
 

Tarifs :

Plein tarif : 2€
Tarif réduit : 1€
Gratuit pour les moins de 18 ans et les demandeurs d'emploi

Octobre 2019
Fermé

Novembre 2019
Fermé

Décembre 2019
Fermé

Adresse :
 
Maison des Arts
19 rue des Charrons
67240  Bischwiller

Musée de La Laub à Bischwiller 67240

 

Installé au cœur de la ville, dans l’ancienne Maison Commune du XVIIe siècle, le Musée de la Laub est consacré au patrimoine industriel textile : présentation du travail de la fibre textile et de sa transformation, des grandes manufactures de la ville et de la vie ouvrière.

 

 


Parallèlement à ce patrimoine, le musée rassemble des témoignages de l’histoire locale, un panorama allant de la préhistoire jusqu’au XIXe siècle, en passant par la souveraineté des Ducs de Deux-Ponts, au XVIe siècle.

Tarifs :

Plein tarif : 2€
Tarif réduit : 1€
Gratuit pour les moins de 18 ans et les demandeurs d'emploi

Octobre 2019
Fermé

Novembre 2019
Fermé

Décembre 2019
Fermé

Adresse :

Musée de la Laub

Place de la Mairie
67240  Bischwiller

Musée du Sonnenhof à Bischwiller 67240

 

Cent quarante ans d’une aventure humaine exceptionnelle exposée au musée du Sonnenhof, ou de « l’asile protestant pour idiots » à la « Cour du soleil ».
« L’asile protestant pour idiots », créé à Oberhoffen sur Moder en 1876 sous l’impulsion de pasteurs, est devenu la Fondation protestante Sonnenhof qui accueille à Bischwiller un millier de personnes, déficients mentaux, autistes, polyhandicapés, personnes âgées…


Le musée est l’œuvre de Gerdy Dreyer, éducateur retraité passionné. L’idée de montrer le travail formidable accompli quotidiennement par la Fondation lui est venue lors de la découverte fortuite dans des vieilles malles bonnes à jeter de documents d’une valeur historique inestimable, dont un acte fondateur en écriture gothique allemande. Il a patiemment rassemblé du matériel d’époque, des outils divers, des vêtements, des fauteuils roulants, des photographies anciennes.
Le tout est organisé à la fois par ordre chronologique et par centre d’intérêt : l’école, le travail, les vacances, la guerre, la chorale… Un film complète la visite d’un musée vraiment pas comme les autres qui met en exergue des valeurs humaines et nous rappelle que "chaque vie est une lumiere".

Visites guidées, sur RV uniquement

Adresse :

Musée du Sonnenhof

22 rue d'Oberhoffen
67240 Bischwiller

Musée du pays de Hanau à Bouxwiller 67330

 

Le Musée du pays de Hanau se situe sur le territoire de la commune de Bouxwiller, dans le département du Bas-Rhin. Jusqu'à la fin octobre 2011, son appellation fut Musée de Bouxwiller en pays de Hanau. Le nom fut simplifié sur une demande de la direction des Musées de France en concertation avec la municipalité et avec l'Association des Amis du Musée.

 

De 2010 à juin 2013, le musée a été fermé au public afin de pouvoir déménager l'exposition du premier étage de la Chancellerie vers la Halle aux Blés. Il s'agissait aussi durant cette longue période d'inventorier les réserves et de préparer la nouvelle présentation dans un plus large espace d'exposition.

Ce nouveau musée d'envergure régionale, installé dans un complexe architectural inscrit aux Monuments historiques, bénéficie de l'appellation Musée de France et espère une fréquentation de 10 000 visiteurs par an. Le coût de ce projet s'est chiffré à un montant de 4 514 000 (dont 65 % de subventions et 133 000 de mécénat). Le musée présente près de 400 pièces et en possède plus de 9 000 dans ses réserves (dons de particuliers)

Après deux années de rénovation, le musée propose sur une surface de 800 m2 étalée sur trois niveaux, un aperçu de l’histoire de Bouxwiller lorsque la bourgade était la résidence seigneuriale et la capitale du Comté de Hanau-Lichtenberg. L'exposition met aussi en avant les arts et les traditions populaires du pays de Hanau (légendes, mobilier polychrome, intérieur paysan, salle de séjour bourgeoise, céramiques, costumes, objets traditionnels) ainsi que la richesse géologique (fossiles) de la colline du Bastberg classée Réserve naturelle régionale.

Horaires :

Du 1er juillet au 15 septembre :
Du mercredi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
Samedi et dimanche de 14h à 18h
14 juillet et 15 août de 14h à 18h
Musée fermé tous les lundis et mardis (y compris jours fériés)

Du 16 septembre au 30 juin :
Du mercredi au dimanche de 14h à 18h
Musée fermé tous les lundis et mardis (y compris jours fériés)

Fermeture annuelle : le mois de janvier
Fermetures exceptionnelles : 24, 25, 26 et 31 décembre, 1er mai et dimanche de Pâques (1er avril)

Tarifs :

Plein tarif : 4,50€
Tarif réduit (enfants de 6 à 16 ans, étudiants, demandeurs d'emploi, personnes handicapées, enseignants sur présentation d’une carte professionnelle) : 2,50€
Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans
Famille (2 adultes et 3 enfants et +) : 14€
Groupes adultes (+ de 15 personnes) : 3,50€
Groupes scolaires et jeunesse : 2€

Adresse:

Musée du Pays de Hanau

3 place du Château
67330  Bouxwiller

Musée Judéo Alsacien de Bouxwiller 67330

 

Le musée judéo-alsacien se situe dans la commune de Bouxwiller, dans le département du Bas-Rhin, où une communauté juive a longtemps prospéré. Installé dans l'ancienne synagogue du village, le musée retrace la culture judéo-alsacienne. Il est géré par l'Association des Amis du Musée Judéo-Alsacien de Bouxwiller.

 

La synagogue-musée est inscrite sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 03 avril 1984.

La synagogue, construite en 1842, a été utilisée durant la Seconde Guerre mondiale comme fabrique de carton par les nazis. À leur départ, ils la pillent et saccagent totalement. Seul, un petit oratoire est réaménagé, où ont lieu les services religieux dans les années 1950

L'ancienne synagogue faisait partie des 267 synagogues construites après la Révolution Française, période à laquelle les juifs ont eu droit à la citoyenneté française. De plus, sur les 267 synagogues construites en France, 184 se trouvent en Alsace-Moselle, preuve de la richesse du patrimoine alsacien.

En 1983, le lieu de culte est abandonné. Devant la menace de disparition du patrimoine judéo-alsacien rural et, en particulier de la synagogue de Bouxwiller vouée à la démolition pour en faire un parking de supérette, une association s'est vite formée : l'AMJAB.

Pour arrêter les pioches des démolisseurs, cette association propose une solution positive, à réaliser en partenariat avec les pouvoirs publics : la création d'un musée retraçant l'histoire et mettant en scène la culture des juifs d'Alsace ayant vécu en symbiose avec leurs voisins chrétiens pendant près d'un millénaire.

Après quinze ans de démarches, de déceptions, d'acharnement, le musée ouvre finalement ses portes le 1er juillet 1998.

Quand les visiteurs entrent dans le musée, ils peuvent lire un dicton de tolérance en alsacien : Lewe un Lewe lonn signifiant « Vivre et laisser vivre ».

Horaires :

Tous les jours (sauf Lundi et Samedi) : de 10h à 13h et de 14h à 18h
Jours fériés : de 10h à 13h et de 14h à 18h

Novembre 2019
Fermé

Décembre 2019
Fermé

Tarifs :

Adultes : 6€
Enfants (de 8 à 15 ans) : 3€
Entrée libre pour les enfants de moins de 8 ans

Musée judéo-alsacien

62a Grand Rue
67330  Bouxwiller

Musée archéologique de Brumath 67170

 
 
Le musée est installé dans les caves voûtées d'un ancien château construit en 1717 par le comte Jean-René III de Hanau-Lichtenberg.
L'ancien château des Hanau-Lichtenberg abrite dans sa cave, le Musée archéologique de Brumath.
 
En 1804 le bâtiment fut transformé en église.
 
Pour la grande partie, les objets exposés (différents vestiges architecturaux, outils d'artisans, monnaies, céramique locale...) concernent l'époque Gallo-romaine; ils illustrent la culture et les modes de vie des habitants de l'ancienne Brocomagus.
 

Horaires :

Ouvert en 2018 de 14h à 18h

Horaires :

Le Musée archéologique de Brumath est ouvert en 2019 de 14h à 18h :
- le Lundi de Pâques (22 avril),
- le 1er mai,
- le 8 mai,
- le Lundi de Pentecôte (10 juin),
- les 1ers et 3èmes Dimanches des mois de Juillet et Août,
- pour les Journées du Patrimoine

Ouverture possible pour les groupes sur réservation.

Tarifs :

Entrée libre

Adresse :
Rue Jacques Kablé
67170 Brumath
 

Musée des Arts et Traditions Populaire à la Petite-Pierre 67290

Situé à La Petite-Pierre, le Musée des Arts et Traditions Populaires et des positifs de moules à gâteaux en bois (Springerle en alsacien) présente l'histoire des pâtisseries de Noël depuis le XVe siècle.

De la symbolique à la gastronomie, est illustré ainsi le merveilleux travail des sculpteurs sur bois qui ont, depuis le Moyen Age, confectionné des moules à gâteaux présentant des thèmes tour à tour religieux et profanes.

Tarifs :

Entrée libre, plateau

Renseignements :

Visites pour groupes organisées toute l'année sur réservation.

Musée des arts et traditions populaires

11 rue des Remparts
67290  La Petite-Pierre

Musée du Sceau La Petite-Pierre

 

Il abrite une collection sceaux et documents originaux mais également des centaines de fac-similés et des reproductions d'écus.

L’histoire de l’Alsace par la sigillographie ou étude des sceaux ! Le sceau est une marque d’autorité ou de propriété authentifiant un acte, utilisé par un établissement public ou privé, une autorité laïque, religieuse ou un particulier.


Un lieu unique en Europe offre un reflet saisissant de la vie de la province du Moyen Age aux temps modernes à travers près de 2000 sceaux et documents originaux, ainsi que des centaines de fac-similés et des reproductions d'écus et de gonfanons armoriés.

Horaires et tarifs :

Du 1er mars au 30 juin  et du 1er septembre au 31 décembre :

Ouvert  
les samedis,  de  10 h à 12 h et de 14 h à 17 h
les dimanches et jours fériés  de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h   


Du 1er juillet au 31 août  

Ouvert tous les jours sauf le lundi
De 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h   


Fermeture en  janvier et février - réouverture au 1er mars

Accessible toute l'année  pour les groupes désirant une visite  commentée


Une réservation préalable est nécéssaire et pour chaque visite
il est demandé  2,50 € par personne ou un forfait de 50 € pour les groupes
de plus de 20 personnes  (ceci pour chaque musée)

Musée du Sceau

17 rue du Château
Chapelle Saint-Louis
67290  La Petite-Pierre

Refuge fortifié de Dossenheim sur Zinsel

Le refuge fortifié de Dossenheim-sur-Zinsel permet de découvrir les temps troubles où les villageois venaient se cacher pendant des conflits aussi meurtriers que la Guerre des Paysans ou la Guerre de Trente Ans.

Le refuge fortifié de Dossenheim-sur-Zinsel est unique en France car il conserve intact son mur d'enceinte circulaire auquel s'adossent de petites maisons pour certaines encore habitées. Une exposition raconte l'histoire de ce lieu de mémoire.

Un centre d’interprétation unique en Alsace : les vestiges d’un refuge fortifié du 13e s. qui englobait l’église et son cimetière, « Kirchhof ». Il en subsiste un épais mur d’enceinte en moellons de grès, auquel s’adossent des petites maisons d’habitation (18e s.). Leurs sous-sols conservent les traces des anciennes celleria ou gaden, réduits celliers de forme trapézoïdale dans lesquels les villageois entreposaient biens et denrées et où ils se réfugiaient en cas de danger (guerres, brigandages…).

  • Renseignements :

    Visite guidée et commentée, sur rendez-vous tout au long de l'année.

    En été, visites guidées à 14h30 et à 16h30 tous les jours, sauf les mardis

  • Horaires :

    Septembre 2019
    Les Dimanche : de 14h30 à 17h30
    Jours fériés : de 14h30 à 17h30

Tarifs :

  • Adulte : 1,50€
  • Enfants : 0,00€
  • Etudiants : 1,20€

Site d'interprétation du Refuge fortifié

80 cour de l'Eglise
67330  Dossenheim-sur-Zinsel

Musée Würth France Erstein 67150

 

Le Musée Würth France Erstein est un musée d'art moderne et contemporain, situé à Erstein, dans le Bas-Rhin, qui a ouvert ses portes le 27 janvier 2008. Il constitue le treizième musée du Groupe Würth ouvert par l'industriel et amateur d'art Reinhold Würth et se situe à côté du siège social de l’entreprise Würth France.

 

 

Le musée est destiné à la diffusion en France de la Collection Würth, l’une des plus importantes collections d’entreprise d’art moderne et contemporain en Europe.

Le musée accueille par roulement d'expositions temporaires les œuvres de la collection Würth qui offre un large spectre des mouvements artistiques modernes et contemporains et rassemble plus de 16 000 œuvres, peintures, dessins, gravures et sculptures de Pablo Picasso à Gerhard Richter, en passant par René Magritte, Max Beckmann, Christo, Georg BaL’édifice, réalisé par les architectes Jacques et Clément Vergély, abrite 3 salles d'exposition : une nef monumentale au rez-de-chaussée, et à l’étage, deux beaux espaces, pour une surface d’exposition totale de 800 m2.selitz ou Anselm Kiefer.

Horaires :

Tous les jours (sauf Lundi) : Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi et Samedi de 10h à 17h
Dimanche de 10h à 18h

Tarifs :

Tarif plein : 6€
Tarif réduit : 4€ (étudiant, senior, groupe à partir de 10 personnes, demandeur d’emploi, carte Cézam)
Gratuit : enfant jusqu'à 12 ans, pass musées, PMR, carte UGC Ciné Cité
Tous les samedis, entrée libre pour tous!

Adresse:

Zone Industrielle Ouest

Rue Georges Besse, 67150 Erstein

Musée Würth France Erstein 67150

L'etappenstall à Erstein 67151

Histoire du musée 

L'Etappenstall doit son nom à sa fonction d'écurie d'étape pour les troupes royales à partir du XVIIe siècle.

Il a été reconstruit en 1846 par Antoine Ringeisen, ainsi que la maison du gardien située au premier étage.

Le bâtiment était alors à pan de bois et recouvert de tuiles mécaniques, il était composé d'un logement et d'une cour et comprenait un sous-sol, un rez-de-chaussée et un étage carré. 

L'Etappenstall abrite un espace culturel depuis 2002, après une profonde restructuration.

Son but est de donner la possibilité au public d'associer découverte et mise en pratique et d'approcher ainsi la culture de façon plus ludique.

Le contenu du musée

L'Etappenstall propose des expositions temporaires tout au long de l'année, qui ont pour but de valoriser le patrimoine de la région et de faire découvrir des artistes qui en sont originaires ou non.

Des visites commentées de ces différentes expositions sont proposées afin de permettre une meilleure compréhension des propos ou des œuvres.

Le centre organise également des ateliers pédagogiques, accessibles aux enfants comme aux adultes, ainsi que des manifestations événementielles, telles que "La Nuit des Musées", "La Fête de la Science" ou bien encore "Les Journées du Patrimoine".

Horaires :

Ouvert suivant le calendrier d'expositions de 14h à 18h sauf mardi, samedi et jours fériés

  • Tarifs :

    Entrée libre, sauf indications contraires (certaines animations sont payantes)

Lieu : L'etappenstall

Rue : 16, rue du Général de Gaulle

Code postal : 67151 Erstein

Musée du pain d'épices et de l'art populaire alsacien de Gertwiller 67140

 

Le musée du pain d'épices et de l'art populaire alsacien de Gertwiller est un musée d'Alsace, situé près de Barr.

Le village viticole de Gertwiller, situé au pied du mont Sainte-Odile, n'abritait pas moins de neuf fabricants de pains d'épices au début du XXe siècle.

 

 

Il en subsiste aujourd'hui deux. La plus ancienne, Fortwenger, a ouvert en 2009 un Palais du pain d'épices. L'autre, Lips, fondée après la Révolution, a ouvert en 1998 un Musée du pain d'épices et a obtenu le label EPVen 2011. La présence du pain d'épices serait attestée en Alsace dès 1453 : il apparaissait, dit-on, sur la table des moines cisterciens de Marienthal, à l'occasion des fêtes de Noël.

Installé dans une grange dîmière datée de 1756, le musée expose des moules à gâteaux, des céramiques, des objets publicitaires, ainsi qu'une documentation ayant trait à l'histoire du pain d'épices et, plus largement, aux domaines de la biscuiterie et de la chocolaterie.

L'art populaire alsacien y est représenté par des ustensiles ou outils de la vie courante mais aussi par des pièces à connotation plus symboliques tels des souhaits de baptême (de 1715 à 1900), des sacs de dot ou encore une magnifique armoire de mariage polychrome de 1835.

Les ustensiles de fabrication du pain d'épices

Le musée expose d'anciens outils servant à la préparation des pains d'épices, tel un pétrin en bois de chêne et son ancêtre, le banc de malaxage en bois datant du XIXe siècle, de vieux emporte-pièces ainsi que des moules en bois fruitiers dont certains datent des XVIIe et XVIIIe siècles, d'anciens malaxeurs, tamiseurs et laminoirs servant à la préparation de la pâte ou du glaçage.

Les anciennes images que l'on collait sur les pains d'épices

Les plus anciennes étaient colorées au pochoir au XIXe siècle, les thèmes les plus suivis sont le père Noël, saint Nicolas, Jean et Margot mais aussi le lièvre de Pâques et les décors floraux.

Les moules à kouglof et à biscuits en terre cuite vernissée

Le musée abrite une collection de plus de 700 moules à kouglofs et à biscuits datant pour la grande majorité des 18e et 19e siècles. Les formes des moules à biscuits sont nombreuses et caractéristiques de l'art populaire alsacien. On y retrouve le poisson, le cœur, l'étoile de Noël, l'enfant Jésus, l'agneau pascal, mais aussi plus rarement l'aigle à deux têtes, le mouton, l'écrevisse, la grenouille, le lièvre, la grappe de raisin, le panier de fruits ou la fleur de lys. Chacun de ces moules avait sa propre signification emblématique des coutumes populaires alsaciennes.

Les objets d'art populaire

Ils sont représentés par le mobilier polychrome, des sacs de dot, des souhaits de baptême mais aussi par les outils servant à la vie de chaque jour.

La stube toute en bois de la fin du XVIIIe siècle (pièce principale de la maison alsacienne)

C'était généralement la seule pièce chauffée de la maison : on y mangeait, travaillait, passait les veillées et dormait.

La collection de faïences de Strasbourg des Hannong

Plus de 200 pièces de faïence du XVIIIe siècle représentant l'évolution historique et technique de la manufacture des Hannong retracent son histoire de sa création à sa fermeture (1721 à 1780).

Horaires :

Début février à fin novembre :
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h
Dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h
Fermé le Dimanche en Janvier et Février

Décembre
Tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 18h
sauf le 25 décembre

  • Tarifs :

    3.00 euros
    Entrée libre pour les moins de 13 ans accompagnés

Adresse :

110, Rue Principale

67140 Gertwiller

Le musée du pain d'épices et de l'art populaire alsacien de Gertwiller

Musée de la 2 CV à Grandfontaine 67130

 

Installé dans une ancienne forge, ce musée créé en 1998 par l’Alsace Club 2CV est situé sur la route départementale 392 qui mène au Col du Donon, entre Schirmeck et Grandfontaine, et regroupe une collections de 2CV et modèles dérivés, ainsi qu’une réserve de pièces mécaniques à la disposition des collectionneurs.

 

 

Parmi les véhicules, on trouve l'insolite voiture de pompiers (une 2 CV), qui fut longtemps en service à Bettendorf, ou encore une Méhari montée sur chenilles.

La Halle aux 2CV est la première exposition permanente sur la petite Citroën. Elle a pris place dans un vieux bâtiment industriel du 19ème siècle, dernier vestige des anciennes forges du Framont, qui avait déjà abrité en son temps le premier court de tennis couvert d’Alsace. Le site accueille une réserve de pièces de 2CV et le premier musée exclusivement dédié à la « deuche » et réserve de pièces.

Ce musée a pour vocation de faire découvrir un des grands mythes de l’Automobile. L’exposition est conçue comme un lieu de détente et de découverte et s’adresse à tout public, enfants ou adultes, néophytes ou amateurs éclairés. L’objectif est de montrer la 2CV imaginée et commercialisée par Citroën et d’évoquer la place qu’elle occupe dans la vie et dans l’esprit de ses utilisateurs. Tous les véhicules sont exposés « en l’état » et le public peut voir l’évolution de la 2CV et de ses dérivés durant les 42 années de production.

 

le musée n'ouvre que le samedi de 14 à 17 h

Prix d’entrée : Gratuit, mais pour aider le club à poursuivre une si belle initiative, il ne faut en aucun cas hésiter à glisser quelques Euros dans la « 2cv-tirelire »! Accès handicapés.

Musée de la 2 CV
« Le Framont »
Route du Donon
67130 Grandfontaine

26. Mars, 2018

Strasbourg Musées 1

26. Mars, 2018

Strasbourg Musées 2

31. Mars, 2018

Strasbourg Musées 3

26. Mars, 2018

Bas-Rhin Musées 1

26. Mars, 2018

Bas-Rhin Musées 2

26. Mars, 2018

Bas-Rhin Musées 3

29. Mars, 2018

Bas-Rhin Musées 4

30. Mars, 2018

Bas-Rhin Musées 5

4. Avril, 2018

Bas-Rhin Musées 6