Châteaux Bas-Rhin 2

  • Herve
  • Haut-Koenigsbourg
  • Hohenbourg
  • Ittenwiller
  • Jaegerthal
  • Kolbsheim
  • Langenberg

Château Hervé à Dachstein

 

Le château Hervé (ou château Bourcart), nommé aussi « La Magnanerie », est un monument historique situé à Dachstein, dans le département français du Bas-Rhin.

Le monument "Château Hervé ou Bourcart de Dachstein" est une propriété d'une personne privée.

Adresse :

31 rue Principale à Dachstein.

Château du Haut-Kœnigsbourg

 

Le château du Haut-Kœnigsbourg est un ancien château fort du XIIe siècle, profondément remanié au XVe siècle et qui fut sous Guillaume II un symbole impérial allemand, qui se dresse sur la commune française d'Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en région Grand Est.

 

 

Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l'adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par « haut-château du roi ».

Dressé à près de 800 mètres d'altitude sur un éperon rocheux, le château offre un panorama grandiose sur la plaine d'Alsace, les vallées et les ballons des Vosges, la Forêt-Noire, et par temps clair, les Alpes... Edifié au XIIe siècle, le château est pendant des siècles le témoin de conflits européens et de rivalités entre seigneurs, rois et empereurs. Il voit se succéder d'illustres propriétaires, dont la dynastie des Habsbourg et l'empereur allemand Guillaume II. Ce dernier décide de redonner vie à l'ancienne forteresse et d'y créer un musée du Moyen Âge. Il entreprend la restauration et la reconstruction de cet édifice assiégé, détruit et abandonné au cours de la guerre de Trente Ans. Le chantier, remarquable par son envergure et sa modernité, dure à peine 8 ans. Le Haut-Koenigsbourg restauré est inauguré en 1908."

Adresse:

Château Haut Koenigsbourg,

67600 Orschwiller

Château du Haut-Kœnigsbourg

Château du Hohenbourg Wingen 67510

 

Le château du Hohenbourg se situe dans le département du Bas-Rhin dans la commune française de Wingen (village au nord de Lembach) à ne pas confondre avec Wingen-sur-Moder (village proche de Lichtenberg et Ingwiller). Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis décembre 1898.

 

 

Il s'agit d'un château semi-troglodytique construit au milieu du XIIIe siècle. Son origine reste obscure, les premiers occupants connus sont les Puller dits de Hohenbourg. Certaines seigneuries sont communes avec la famille de Fleckenstein, ce qui engendre souvent des rivalités. Le château est restauré au début du XVIe siècle.

Le bastion d'artillerie est un bel exemple de la conception de l'art militaire du début du XVIe siècle. De cette époque subsiste une belle porte Renaissance. De la terrasse, un très beau panorama se dégage sur les Vosges du Nord et le Palatinat.

Pour y accéder, entrer dans le village de Lembach, prendre la route de Bitche puis celle de la frontière et enfin la route forestière jusqu'au Gimbelhof. Ensuite, prendre le sentier du Club vosgien balisé de pastilles blanches cerclées de rouge.

Adresse :

Château du Hohenbourg
67510  Wingen

 

Château d'Ittenwiller, domaine des Comtes d'Andlau à St Pierre 67140

 

Le château d'Ittenwiller est un monument historique situé à Saint-Pierre, dans le département français du Bas-Rhin

Sur le site d'Ittenwiller, à un kilomètre à l'ouest de Saint-Pierre, se trouvait à l'époque romaine un atelier de potiers, un des premiers sites d'Alsace. Des vestiges de l'époque ont été trouvés sur place.

 

 

En 1115, le Chanoine Conrad fonda un prieuré d'augustins à côté d'une chapelle. En 1661, l'évêque de Strasbourg restaura les bâtiments qui étaient tombés en ruine. L'enclos de l'ancien prieuré comporte actuellement un tronçon d'enceinte fortifiée à canonnières, des douves avec ponts et ouvrage d'entrée, un logis, des bâtiments d'exploitation, un jardin potaSi les châteaux sont nombreux en Alsace, altiers vestiges de la féodalité, les châteaux du vin n'y sont pas légion. Entouré de douves, celui d'Ittenwiller est en fait un ancien prieuré fortifié du XIIes., sécularisé à la Révolution et acquis par un ancêtre du comte d'Andlau.

Son propriétaire a un faible pour l'edelzwicker, déjà retenu l'an dernier. Cet assemblage de pinots blancs et gris et de gewurztraminer respire les fleurs blanches et les fruits jaunes (pêche, abricot). La noblesse du terroir de calcaire coquillier transparaît dans un palais élégant, ample et complexe.ger, un parc et un verger. Le château est habité par la famille des Comtes d'Andlau.

Domaine privé.

Château d'Ittenwiller, domaine des Comtes d'Andlau

1 château d'Ittenwiller
67140 Saint Pierre

Château de Jaegerthal à Niederbronn-les-Bains 67110

 

Etablie dans le petit hameau de Jaegerthal dans les Vosges du Nord, la forge, discrète, est pourtant à l'origine de l'empire industriel De Dietrich.

Fondée en 1602, après autorisation donnée par le comte de Hanau à la riche famille Jaeger, la forge tombe dans les mains d'une famille locale, les De Dietrich, peu avant la Révolution.

 

Avec ses 5 feux d'affinerie, son haut-fourneau et ses 4 marteaux, la forge des De Dietrich produisait premièrement des barres de fer.

 

Devenue riche, la famille acquit un château à Jaegerthal, puis à Reichshoffen.

La forge ferme à la fin du XIXe siècle, mais il en reste des ruines classées monument historique

Le château de Jaegerthal, dans son état actuel, date de la fin du XIXe siècle, comme l'attestent les dates 1888, 1889 qui figurent au fronton du bâtiment principal ; une pierre d'angle de ce dernier porte l'inscription gravée "FBZ 1806".

Le bâtiment principal serait le résultat de la transformation, en 1890, de deux bâtiments dépendant des forges,datant de 1690 et 1757 ; la maison de maître daté du milieu du XIXe siècle.


A l'entrée de la propriété, la conciergerie est un petit bâtiment en maçonnerie, comportant un sous-sol, un rez-de-chaussée et un étage en surcroît en pan de bois, sous un toit d'ardoises ; elle est flanquée d'une remise avec écurie, en brique ; la cour d'entrée est protégée par une verrière ; un autre bâtiment, en rez-de-chaussée, sert aujourd'hui de garage ; la maison de maître, avec sous-sol, étage carré et étage de comble, possède un toit à grandes croupes, couvert de tuiles plates ; le château, de plan rectangulaire, à toit à grandes croupes, est couvert d'ardoises ; il se développe sur deux étages carrés et un étage de comble ; le sous-sol est partiellement enterré du côté est, du fait de la pente du terrain, le vestibule hors-oeuvre est couvert par une terrasse, des terrasses couronnent également les pièces adossées aux murs de croupes du corps principal.

château de Jaegerthal

67110 Niederbronn-les-Bains

propriété privée, ne se visite pas.

Château de Kolbsheim 67120

La façade ouest vue de la terrasse supérieure des jardins

 

 

Situé à 15 km au Sud-Ouest de Strasbourg sur la commune du même nom, le château de Kolbsheim, dominant la plaine d’Alsace, constitue avec ses jardins en terrasse à la française et, en descendant vers la Bruche, son parc à l’anglaise , un ensemble unique dans sa région.

 

 

Le château actuel, témoignage très caractéristique de l’architecture de l’Est avec son toit à double pente et ses pavillons latéraux « à l’impériale », comprend deux ailes dont la plus ancienne, l’aile Ouest fut construite en 1703 sur un site de la famille MÜLLENHEIM-RECHBERG.

Le château passa à la famille des barons von FALKENHAYN, originaires de Silésie. Sous l’Empire, il fût acquis par Charles de DARTEIN, commissaire général des fontes de l’artillerie de Strasbourg.

En 1843, Jean Georges HUMANN, député du Bas-Rhin puis Ministre des Finances de Louis-Philippe, premier homme politique alsacien à devenir ministre, devint propriétaire de l’ensemble et entreprit la construction de l’aile Sud.

Son fils Théodore, né dans les lieux, sera maire de Strasbourg de 1864 à 1870.

Depuis 1874, il appartient à la famille GRUNELIUS.

Situé à une vingtaine de kilomètres au sud de Strasbourg, le château de Kolbsheim a été bâti au XVIIIe siècle à l'extrémité ouest de ce village du Bas-Rhin. Il est protégé au titre des Monuments historiques et réputé pour ses jardins ayant obtenu le label Jardin remarquable. C'est aujourd'hui le seul subsistant des deux châteaux qui ont un temps coexisté sur le territoire de la commune.

Château de Kolbsheim

21 rue de la Division Leclerc
67120 
 Kolbsheim

 

Centre Equestre du Langenberg

 
 
 
 
 
 
Situés dans le parc régional des Vosges du nord ,à 5 minutes de Wissembourg
 
Un gîte et un appartement en pleine nature , dans le château du Langenberg.,
à proximité d’un centre équestre .
 
 
 
Si les premiers propriétaires du Langenberg furent au 13° siècle les Fleckenstein,
 le bâtiment actuel date du 18° siècle.
Après des fortunes diverses le bâtiment laissé à l’abandon pendant plusieurs années
est racheté en l’an 2000 et sa rénovation est entreprise en même temps que la
construction du centre équestre du Langenberg qui ouvre ses portes à l’automne 2002 
 

 

Centre équestre du Langenberg
Château du Langenberg
67160 WISSEMBOURG WEILER